Brown ouvert à une banque de l'uranium contre la prolifération - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/09/2009 à 21h47 par Jacques.


BROWN OUVERT À UNE BANQUE DE L'URANIUM CONTRE LA PROLIFÉRATION

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Brown ouvert à une banque de l'uranium contre la prolifération

Information sélectionnée par Jacques

LONDRES, 23 septembre (Reuters) - Le Premier ministre britannique, Gordon Brown, s'est dit favorable à la création d'une banque de l'uranium pour les Etats désireux de développer le nucléaire civil et qui renonceraient à son usage militaire.

Dans une tribune publiée par le New York Times mercredi, à la veille du sommet du G20, Gordon Brown appelle de ses voeux une "nouvelle ère de collaboration" sur de nombreux sujets, dont la non-prolifération, pour laquelle il juge urgent de trouver un nouvel accord international.

"A cette fin, la Grande-Bretagne propose un grand marché nouveau et global sur la prolifération nucléaire : l'accès à l'énergie nucléaire civile via une banque internationale de l'uranium pour les Etats qui renoncent à leurs armes atomiques actuelles ou futures, accompagné d'une réduction des arsenaux atomiques dans les Etats nucléarisés", écrit-il.

Cet appel fait écho aux propositions formulées par l'Agence internationale de l'énergie atomique.

L'idée d'une banque de l'uranium peine à percer, mais elle est appuyée par le président américain Barack Obama et séduit de plus en plus les Occidentaux, inquiets du développement du programme nucléaire de l'Iran, auquel ils prêtent l'intention de fabriquer la bombe atomique, ce que Téhéran dément.