Brésil - Le Moustique OGM autorisé et bientôt commercialsé, malgré une évaluation laxiste - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/04/2014 à 10h04 par Exo007.


BRÉSIL - LE MOUSTIQUE OGM AUTORISÉ ET BIENTÔT COMMERCIALSÉ, MALGRÉ UNE ÉVALUATION LAXISTE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Brésil - Le Moustique OGM autorisé et bientôt commercialsé, malgré une évaluation laxiste

 

(...)

Le 10 avril 2014, la Commission brésilienne en charge des OGM, la CTNBio, a autorisé 16 voix contre une) le premier insecte transgénique à être disséminé dans l'environnement. ( D'après l'AS-PTA, le membre qui a voté contre a expliqué son vote négatif pendant une heure et demie, mais toutes les lacunes et les critiques qu'il a exposées ont été ignorées de ses collègues. Ils ont voté oui, sans poser de questions)

(...

Une autorisation prise à la légère ?

Cette décision inquiète de nombreuses organisations, écologistes, agricoles, sociales, etc.

Pour elles, le dossier est lacunaire : aucun plan de suivi post-commercial n'est fourni par l'entreprise, et les soi-disant « résultats probants » des essais en champs (commencés en février 2011) n'ont pas été publiés. De plus, la procédure d'autorisation n'est pas respectée : le public n'a pas été correctement consulté.

D'autre part, pour Gabriel Fernandes, « il n'y a aucune donnée qui montre que les moustiques GM réduisent l'incidence de la dengue » . Par ailleurs, selon les organisations de la société civile, les essais réalisés avec ce même moustique GM, dans les îles Caïmans, ont montré que la technologie n'était pas effective, et qu'il faudrait plus de sept millions de moustiques GM stériles, par semaine, pour avoir une chance de supprimer une population sauvage de seulement 20 000 moustiques...

Oxitec doit se frotter les mains devant un marché captif aussi prometteur. D'ailleurs, il avait déjà été rapporté que la stérilité de ces moustiques n'étaient absolue : « en présence d'un antibiotique très répandu, la tétracycline, leurs progénitures ont un taux de survie de 15% environ et leur descendance sont capables d'atteindre l'âge adulte.

(...) Et ces moustiques GM peuvent survivre, même sans la présence de tétracycline, à hauteur de 3%, ce qui engendrerait une impossibilité totale de contrôle de ces lâchers de plusieurs milliers de moustiques GM »

(...) L'AS-PTA nous confiait aussi que « ce moustique a été classé en risque biologique II, mais les études menées en suivant les règles de la CTNBio correspondent au niveau I », niveau moins fort de risques. Aucune explication n'a été fournie pour expliquer ce subterfuge inquiétant.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Christophe NOISETTE, publié par infogm.org et relayé par SOS-planete

 

Le futur est comme un tableau noir; c'est à nous d'écrire dessus. Unité carbone

Victoire historique ! La loi reconnaît la sensibilité des animaux

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Christophe NOISETTE

Source : www.infogm.org