Boson de Higgs, le Saint Graal des physiciens - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/02/2010 à 23h33 par Michel WALTER.


BOSON DE HIGGS, LE SAINT GRAAL DES PHYSICIENS

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Boson de Higgs, le Saint Graal des physiciens

Un billet de Michel

La physique moderne admet que l'Univers dans lequel nous vivons est parfaitement explicable par 12 particules constituant l'intimité de toute matière.

L'existence de ces 12 particules a été confirmée depuis quelques années par les calculs et surtout par des expériences menées dans les différents cyclotrons en service dans le monde. Et ce sans l'ombre d'un doute !

Le problème, c'est que pour être validée cette géniale théorie devrait nous mener nécessairement à la découverte d'une treizième particule, le fameux boson (1) de Higgs, dont pas grand monde n'a entendu parler, mis à part les scientifiques, boson qui donnerait leur masse aux douze autres particules connues.

On espère donc que l'existence du boson de Higgs va être révélée dans l'anneau souterrain de 27 kilomètres de circonférence, le grand collisionneur de Hadrons -LHC pour les intimes- construit à la frontière franco-suisse par le Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire (CERN).

Si le plus grand accélérateur de particules met un jour la main dessus, cela voudra dire que l'humanité a enfin réussi à résoudre le grand mystère de l'existence.

Dans le cas contraire, cela signifierait tout simplement que notre univers et tout ce qu'il contient... n'existe pas. Eh oui ! Olala ! Nous vivrions tous dans un monde carrément virtuel et il ne serait plus utile d'essayer de comprendre comment une masse aussi astronomique de matière aurait subitement surgi du Néant, voici 13,7 milliards d'années.

Ce sont les hindouïstes qui pavoiseraient, eux qui ont toujours prétendu que le monde est une illusion et que nos sens nous trompent !

Mais finalement qu'est-ce que cela changerait ? Dans tout monde virtuel il y a des lois, des règles, et il s'agirait quand même de les respecter pour pouvoir jouer.

Eh oui que son monde soit virtuel ou réel, l'homme ne serait guère plus avancé !

A moins que la découverte -ou l'absence- du boson de Higgs n'ouvre, à notre civilisation condamnée, la porte des étoiles...

A suivre !

Michel Walter

(1) Les bosons représentent une classe de particules qui possèdent des propriétés de symétrie particulières lors de l'échange de particules : un système de particules identiques se comportant comme des bosons est toujours dans un état totalement symétrique vis-à-vis de l'échange de particules.

Toutes les particules élémentaires découvertes à ce jour sont soit des bosons, soit des fermions, ces derniers ne pouvant être que dans un état totalement antisymétrique vis-à-vis de l'échange de particules. Le théorème spin-statistique indique que les particules de spin entier sont des bosons, alors que les particules de spin demi-entier sont des fermions.

Autres chroniques d'un fou