Bollène : La mairie porte plainte pour pollution au PCB - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/12/2009 à 22h34 par Jacques.


BOLLÈNE : LA MAIRIE PORTE PLAINTE POUR POLLUTION AU PCB

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Bollène : La mairie porte plainte pour pollution au PCB

Info sélectionnée par Jacques

La mairie de Bollène (Vaucluse) a porté plainte contre X pour délit de pollution après la découverte de la présence de PCB à des taux supérieurs aux valeurs admises pour la consommation des poissons dans plusieurs cours d'eau du Vaucluse et de la Drôme.

« Nous avons décidé de porter plainte contre X, à charge pour la justice de déterminer qui est ce X », a déclaré mardi à l'AFP André-Yves Beck, adjoint aux finances et à la communication de la municipalité dirigée par Marie-Claude Bompard (MPF).

Le 20 novembre, les préfectures de la Drôme et du Vaucluse avaient annoncé l'interdiction de la pêche de toutes les espèces de poisson dans les cours de La Gaffière, du Lauzon, de la Mayre Girarde et de leurs affluents, après des études réalisées par Areva autour de son site du Tricastin révélant la présence de PCB à des taux supérieurs aux valeurs admises pour la consommation des poissons.

« La découverte de cette nouvelle pollution est d'autant plus grave qu'au lendemain de l'incident du 7 juillet 2008 (où 74 kilos d'uranium s'étaient échappés de l'usine Socatri d'Areva au Tricastin, ndlr) des mesures devaient être prises pour empêcher toute nouvelle pollution, quelle qu'elle soit », écrit dans un communiqué la mairie de Bollène.

La municipalité réclame que « les grands groupes industriels, et notamment Areva, prennent entièrement leurs responsabilités lorsqu'ils polluent ». Elle avait en 2008 demandé une expertise judiciaire, toujours en cours, selon M. Beck.

Interdits à la vente en France depuis 1987, les polychlorobiphényles (PCB), plus connus sous le nom de pyralènes, présentent des risques pour la santé en cas d'ingestion « régulière et sur une longue période », selon l'Agence française pour la sécurité sanitaire des aliments (Afssa).

Ils peuvent entraîner des problèmes de fertilité, de croissance ou des cancers.

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........