Blanchissement corallien : «La dégradation des coraux est d'une ampleur et d'une durée inédites» - WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/07/2016 à 22h27 par Exo007.


BLANCHISSEMENT CORALLIEN : «LA DÉGRADATION DES CORAUX EST D'UNE AMPLEUR ET D'UNE DURÉE INÉDITES»

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
Blanchissement corallien : «La dégradation des coraux est d'une ampleur et d'une durée inédites»

 

Près de 70 % des polypes récifaux sont menacés d'extinction d'ici cinquante ans. Et avec eux, tout un écosystème riche et protecteur.

 

Vivra-t-on un jour sans Nemo ? Sans Dory ? Sans coraux ? Peut-être.

La Grande Barrière de corail australienne dépérit : 93% des récifs de cette étendue corallienne de 2 300 km de long, la plus vaste du monde, souffrent de blanchissement.

Près d'un quart sont déjà morts. D'une ampleur et d'une durée inédites, le phénomène touche une bonne partie des récifs mondiaux, surtout dans le Pacifique, mais aussi dans l'océan Indien ou les Caraïbes.

Avec des conséquences dramatiques pour les écosystèmes et l'économie, comme l'explique Sébastien Moncorps, directeur du Comité français de l'union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

 

 

Qu'est-ce que le blanchissement du corail ?

Le corail, c'est avant tout l'association, la symbiose entre un animal et des algues unicellulaires. L'animal, le polype, héberge ces algues.

En faisant de la photosynthèse, celles-ci libèrent des nutriments dont le polype se nourrit. En cas de stress, causé par exemple par une hausse de la température de l'eau, le corail peut expulser les algues.

On ne voit alors plus que son squelette calcaire, blanc, d'où le nom de blanchissement. Si cela ne dure pas très longtemps, quelques jours, une à deux semaines maximum, le récif s'en remet. Sinon, si les algues ne reviennent pas nourrir le corail assez vite, celui-ci finit par mourir.

 

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Une actualité de Coralie Schaub et BIG,
publiée par liberation.fr
et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

Sur le même sujet :

La Grande Barrière
de corail australienne
serait-elle en danger ?

Australie : il faut 6,5 milliards
d'euros pour sauver
la Grande barrière de corail

 

12 widgets GRATUITS de contenu, à insérer
en copier-coller, pour enrichir votre page

Singulier bracelet de survie et de contact,
offert à tout adhérent de l'Association,
avec SIFFLET d'URGENCE !
Un cadeau original, utile pour la planète

Savez-vous que les flux RSS sont
l'avenir de l'Internet informatif ?

 

 

 


.


.

 





Auteur : Coralie Schaub et BIG; liberation.fr