Biologie Synthétique : vers la recette de la vie artificielle... - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 31/01/2012 à 00h01 par Mich.


BIOLOGIE SYNTHÉTIQUE : VERS LA RECETTE DE LA VIE ARTIFICIELLE...

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Biologie Synthétique : vers la recette de la vie artificielle...

 

Malgré de nombreuses théories, l'origine de la vie demeure mystérieuse, incertaine et passionne les scientifiques. Les chimistes de l'Université de San Diego en Californie et de l'Université d'Harvard semblent avoir fait un pas significatif dans le domaine de la création d'une forme de vie artificielle en partant de zéro, ou presque...

Vers la création d'une vie totalement artificielle...

Créer la vie de manière totalement synthétique, en voilà une idée qui va déplaire à plus d'un...

Pour tous les organismes vivants connus, l'unité de base est la cellule. La cellule, qui est considérée comme étant vivante, est pour le moment la plus petite unité de vie (entité vivante) reconnue par la communauté scientifique.

A ce jour, la science n'explique pas par A+B l'essence de l'existence des être vivants, c'est à dire comment de la matière sans vie est devenue matière vivante. L'un des objectifs de cette expérience était d'essayer de comprendre comment s'est déroulée cette transition et de mieux connaître les principes biologiques et les produits chimiques nécessaires à la vie...

 

 

En bref, trouver des pistes vers la recette de la vie. A long terme, l'objectif ultime des chercheurs est de créer une cellule vivante totalement artificielle.

Synthétiser seulement de l'ADN ne permet pas de créer une cellule artificielle. Les cellules sont composées d'autres éléments complexes. Le contenant par exemple... La membrane cellulaire est l'élément qui sépare la cellule de l'environnement dans lequel elle se trouve. Cette membrane n'est pas hermétique.

Elle constitue une surface d'échange de flux. Malgré leur diversité, les membranes cellulaires présentent généralement la même structure. Elles sont composées d'une bicouche phospholipidique composée de lipides. Ces molécules présentent la spécificité d'avoir une tête hydrophile et une queue hydrophobe.

De cette façon, elles ont tendances à s'autoassembler naturellement dans l'eau. La surface hydrophobe se trouvant alors à l'intérieur de la membrane. Dans la nature, des enzymes permettent d'accomplir cet assemblage. Cependant, ce mécanisme naturel ne permet pas de comprendre la façon dont les premières cellules sont apparues.

Dans cette expérience, les chercheurs ont alors cherché à créer des molécules pouvant s'assembler en membrane sans composant biologique via une réaction chimique complètement artificielle. La recette semble simple...

Pour y parvenir, ils ont utilisé de l'huile, un détergent et des ions de cuivre. En mélangeant tout ça et en patientant 24 heures, l'huile a totalement disparu, consommée tel du carburant pour former une membrane cellulaire autoassemblée de synthèse.

 

Craig Venter, le père de la vie synthétique !

 

Cette réaction chimique entièrement artificielle n'a aucun équivalent dans la nature mais permet d'observer la formation d'une membrane cellulaire dans le but de comprendre l'apparition des premières cellules vivantes.

Elle permet également d'en savoir plus sur les connaissances qu'il nous manque pour parvenir à créer une cellule vivante 100% artificielle. Il reste encore de nombreuses inconnues mais les scientifiques commencent à comprendre le mystère des origines de la vie.

 

Source : UCSD

 

Un article de Florian, publié par actinnovation.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Florian

Source : www.actinnovation.com