Bill Gates parle de « vaccins pour réduire la population » - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/03/2010 à 19h31 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Bill Gates parle de « vaccins pour réduire la population »

Le Good Club et Son Cheptel

Fondateur de Microsoft et l'un des hommes les plus cousus d'or du monde, Bill Gates donne l'image d'un philanthrope bienveillant qui, grâce à ses milliards par l'intermédiaire de sa fondation Bill & Melinda Gates (exemptée d'impôts), combat la maladie, résout la disette alimentaire en Afrique et allège la pauvreté.

Lors d'une récente conférence en Californie, Gates a révélé un dessein philanthropique moins public : la dépopulation, connue aussi sous le nom d'eugénisme.

Bill Gates a fait ses remarques à la Conférence TED2010 de Long Beach en Californie, qui est uniquement sur invitation, lors d'un discours intitulé « Innovating to Zero! » (innover vers zéro !).

En plus de la proposition scientifiquement absurde de réduire à zéro d'ici à 2050 les émissions mondiales de gaz carbonique d'origine humaine, environ quatre minutes et demi après le début de son discours Gates déclare : « Voyons d'abord la population.

Le monde compte aujourd'hui 6,8 milliards de gens.

Il se dirige vers environ 9 milliards.

Or, si nous faisons un excellent travail sur de nouveaux vaccins, soins de santé, services de santé génitrice (reproductive), nous abaissons cela de 10 ou 15 pour cent. » (1)

En bon anglais, l'un des hommes les plus puissants du monde déclare tout bonnement s'attendre à ce que des vaccins servent à réduire la croissance démographique.

Quand Bill Gates parle de vaccins, il sait de quoi parle.

En janvier 2010, devant l'« élite » du Forum économique mondial de Davos, Bill Gates a annoncé que sa fondation pourrait donner 10 milliards de dollars (environ 7,5 milliards d'euros) au cours des dix prochaines années pour mettre au point et fournir de nouveaux vaccins pour les enfants du monde en développement. (2)

L'objectif principal de sa fondation multi-milliardaire est vaccinal, en particulier en Afrique et dans les autres pays sous-développés.

La fondation Bill et Melinda Gates est membre fondateur de GAVI Alliance (une alliance mondiale en faveur de la vaccination) en partenariat avec la Banque mondiale, l'OMS et l'industrie du vaccin. L'objectif de GAVI c'est de vacciner tous les enfants qui naissent dans le monde en développement.

Ça ressemble maintenant à une oeuvre philanthropique noble.

Le problème, c'est que l'industrie du vaccin a été maintes fois prise en train de se débarrasser de vaccins dangereux — c'est-à-dire peu sûrs parce que non testés ou avérés nocifs — dans les populations involontaires du Tiers Monde, quand elle ne peut pas les écouler en Occident. (3)

Certaines organisations ont suggéré que le véritable but de la vaccination était de rendre les gens malades et même plus sensibles aux maladies et à la mort prématurée. (4)

Se débarrasser des poisons dans le Tiers Monde

Au lendemain de la toute dernière déclaration d'urgence pandémique mondiale inutile à propos du H1N1, les pays industriels sont restés perchés sur des centaines de millions de doses de vaccins non testés.

Ils ont décidé de se débarrasser de ces restes embarrassants en les remettant à l'OMS, qui à son tour projette de s'en délester gracieusement dans certains pays pauvres.

La France a donné 91 millions de ses 94 millions de doses [*] achetées par le régime Sarkozy à des géants pharmaceutiques, la Grande-Bretagne a donné 55 millions de ses 60 millions de doses. L'histoire est similaire en Allemagne et Norvège. (5) [* Ndt : ainsi, les 5 ou 10 millions de vaccinés en France étaient encore un autre croc à merdre agité par la ministre de la Pompe à Phynances !]

Comme l'a noté le Dr Thomas Jefferson, épidémiologiste au Centre de recherche Cochrane à Rome : « Après tout, pourquoi donner les vaccins aux pays en développement ?

La pandémie a été annulée dans la plupart des régions du monde.

Dans les pays pauvres, la plus grande menace en ce moment c'est les maladies cardiaques et circulatoires, tandis que les chiffres du virus sont en bas de la liste.

Quelle est la raison médicale du don de 180 millions de doses ?
(6)

En outre, la grippe est un problème mineur dans les pays bien ensoleillés, et il s'est avéré que la redoutable « nouvelle grande peste » pandémie du H1N1 était la plus anodine des grippes enregistrées.

.../...

Source : F. William Engdahl - Lepost.fr

Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

Info recueillie par Michel95

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr