Bien-être animal, outil de création de valeur ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/11/2009 à 22h43 par Jacques.


BIEN-ÊTRE ANIMAL, OUTIL DE CRÉATION DE VALEUR ?

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Bien-être animal, outil de création de valeur ?

Information sélectionnée par Jacques

Salons de l'Association des anciens élèves d'HEC
9 Avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 PARIS
Le Pôle HEC Développement Durable & Solidaire est heureux de vous convier à une conférence sur le thème : « Bien-être animal, un outil de création de valeur ? »

En présence de :

* Agnès Lasczyk, Directeur Général du Synalaf, Syndicat National des Labels Avicoles de France (label rouge)

* Isabelle Veissier, Chercheur Inra, Responsable pour l'Inra du projet de la Communauté européenne « Welfare quality »

* Dominic Hofbauer, chargé d'éducation à la Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF)

* Frédéric Freund, Secrétaire général de l' « association de protection des animaux de ferme » - « OABA »

Le débat sera animé par Benoît Thomé (HEC88) co-fondateur de l'association « Animal Cross »

L'ensemble des distributeurs hollandais décidant d'abandonner la vente des oeufs de poules en cage, Marks & Spencer vantant dans des posters 4*4 au centre de Londres la qualité de la viande de poule de plein air, Migros refusant de vendre du foie gras : quelle mouche a piqué nos plus proches voisins pour que les arguments de bien-être animal s'invitent dans leurs stratégies ? Y trouveraient-ils une nouvelle source de valeur ?

Qu'en est-il de la France ? Les premières mayonnaises arborant le logo « avec oeuf de poule en plein air » viennent d'apparaître, les oeufs de poule en plein air (code 0 et 1) tirent le marché de l'oeuf même si 80% des poules pondeuses ne connaissent que la cage. Le marché du porc plein air représente moins de 1% du marché total.

La prise de conscience a commencé mais reste plus faible que chez nos voisins. Qui plus est, la crise lamine le porte monnaie de nos concitoyens. Peut-on faire du bien être animal en période de crise ? Bien-être animal : question de militant de la cause animale ou futur levier de croissance de l'agro-alimentaire ?

de bonnes pratiques, des voies permettent de dégager de la valeur pour tous les « acteurs » : la filière (éleveur-distributeur) peut mieux gagner sa vie en vendant plus cher, le consommateur peut acheter de la viande de meilleure qualité, et les animaux sont élevés et abattus dans des conditions plus dignes. La place du bien-être animal en France et en Europe, aujourd'hui et demain, sera largement commentée.

Un cocktail suivra la conférence.

Pour s'inscrire envoyer un chèque de 15€ à :

L'Association des anciens élèves d'HEC
Conférence du 24 novembre sur le bien-être animal
9, avenue Franklin Roosevelt
75008 Paris

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........