Ban Ki-moon demande l'inscription du changement climatique à l'ordre du jour - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/05/2010 à 20h53 par Tanka.


BAN KI-MOON DEMANDE L'INSCRIPTION DU CHANGEMENT CLIMATIQUE À L'ORDRE DU JOUR

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Ban Ki-moon demande l'inscription du changement climatique à l'ordre du jour

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a demandé mercredi à ce que la question du changement climatique soit inscrite à l'ordre du jour des sommets du G8 et du G20 prévus en juin à Toronto, au Canada.

M. Ban est arrivé mercredi au Canada pour une visite de travail d'une journée. Il a demandé également à Ottawa d'élever le niveau de ses objectifs de réduction de gaz à effet de serre fixé lors des négociations dans le cadre du Protocole de Kyoto.

"Le Canada a un rôle spécial à jouer et une responsabilité particulière à assumer", a déclaré M. Ban, devant des centaines de chercheurs, diplomates et représentants de la société civile, réunis dans les locaux de l'Association canadienne pour les Nations Unies.

"Je demande au Canada d'accomplir complètement les objectifs établis dans le Protocole de Kyoto", a-t-il ajouté avant de s'entretenir avec le Premier ministre canadien Stephen Harper et des dirigeants de l'opposition.

Le chef de l'ONU a demandé au Canada de faire de la santé infantile et maternelle dans les pays en développement l'une des grandes questions à l'ordre du jour du prochain sommet du G8 (les 25 et 26 juin à Muskoka) qui sera suivi du sommet G20 (les 26 et 27 juin à Toronto).

Notant que le redressement économique, le développement des pays pauvres et le changement climatiques sont liés, M. Ban a affirmé souhaiter voir le G20 "prôner un redressement vert suite à la crise économique mondiale".

Le gouvernement conservateur du Premier ministre Stephen Harper a rejeté le Protocole de Kyoto, négocié par le gouvernement libéral précédent. Il s'engage à reduire de 17% les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020, sur la base du niveau de 2005, le même engagement fait par les Américains, mais inférieur aux objectifs prévus par le Protocole.

M. Harper a par ailleurs promis d'apporter une contribution juste au fonds mondial destiné à aider les pays en développement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Source : french.cri.cn


Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

Pour en savoir plus sur la situation planétaire