HUMAN's Musics: Film unique de Yann Arthus-Bertrand - Musique d'Armand Amar - Beauté magique 1:23:35

Bactéries : Le biofilm menace aussi à la cuisine - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/06/2012 à 14h40 par kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Bactéries : Le biofilm menace aussi à la cuisine

 

Le lave-vaisselle, quand on en a un, serait largement préférable à la vaisselle à la main, explique cet article anecdotique du site theatlantic.com. En cause le biofilm bactérien présent sur la vaisselle qui pourrait entrainer infections à salmonelle ou à E. coli.

«Chaque fois que vous avez un contact avec des aliments, ou même juste un contact de la bouche avec un couvert, des bactéries nocives peuvent transiter d'un aliment à un autre, ou de la nourriture à votre organisme et déclencher une infection», explique le Dr Keith R. Schneider, professeur de nutrition à l'Université de Floride.

Le Dr Schneider décrit la formation d'un "biofilm" ou de colonies bactériennes résistantes au lavage, sur la vaisselle et les ustensiles de cuisine. La salmonelle, l'E. coli et d'autres bactéries pourraient coloniser nos assiettes puis devenir plus tenaces au fil du temps.

Seul le lave-vaisselle, qui fonctionne à des températures allant de 50 à 70 degrés permet de se débarrasser du biofilm, car au-delà de 60 degrés C, les bactéries ne survivent pas. Seule solution, connue et appliquée ici « à la cuisine » une forte température de lavage, bien supérieure à celle de l'eau en cas de lavage à la main.

L'éponge aussi, peut être «bourrée» de bactéries, explique le Dr Schneider. Une étude de 1997 révèle, selon cet article que 33% des éponges testées étaient alors positives pour la bactérie E. coli. Solution : mettre son éponge au micr-oondes pendant 30 secondes.

L'acceptation : Enfin l'auteur conclut avec humour, après avoir abordé les questions du biofilm et de l'éponge, que la dernière étape à franchir reste « l'acceptation ».

Nous mangeons sur des assiettes recouvertes de bactéries depuis des siècles, nous sommes toujours vivants pour autant.

 

Un article de P. Bernanose, publié par santelog.com

 

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : P. Bernanose assisté de P. Pérochon

Source : www.santelog.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.