Aux Philippines, découverte d'une nouvelle espèce de requin - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/10/2012 à 23h21 par geof.


AUX PHILIPPINES, DÉCOUVERTE D'UNE NOUVELLE ESPÈCE DE REQUIN

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Aux Philippines, découverte d'une nouvelle espèce de requin

 
La découverte du « requin à bulles », ou « requin gonflable », dans le centre des Philippines, relance les efforts de protection d'un remarquable couloir marin.

Le requin à bulles, découvert l'année dernière au large des îles de Batangas et de Mindoro aux Philippines, va peut être apporter un nouveau souffle à la protection du passage de Verde Island, un site exceptionnel de biodiversité marine, écrit le Daily Philippine Inquirer du 30 septembre.

Le squale, probablement une espèce inconnue de l'holbiche ventrue, un squale au museau arrondi avec de grands yeux de chat, doit son nom à sa capacité à se gonfler pour atteindre deux fois sa taille en cas de danger.

Pour les responsables environnementaux, cette découverte donne une raison supplémentaire de se mobiliser pour sauver le passage de Verde Island, un couloir de navigation très emprunté et réputé pour posséder une des plus grandes concentrations de poissons côtiers et de vie sous-marine au monde, mais menacé par la surpêche, la pollution et le changement climatique.

« C'est un signe magnifique », s'enthousiasme Lynette Laroya, du bureau de la vie sauvage et des zones protégées du ministère de l'Environnement. « C'est l'indication que nous avons une bonne diversité... Et cela montre qu'il y a beaucoup d'autres espèces qui n'ont pas été découvertes là-bas ».

La spécialiste estime que la découverte du requin à bulles est particulièrement importante à la lumière de la reconnaissance d'un groupe de spécialistes marins qui avaient estimé en 2006 que les Philippines étaient « au centre du centre de la diversité marine ». « Le monde entier regarde cela. Nous devons protéger notre habitat marin et nous devons donner priorité au passage de Verde Island », poursuit Lynette Laroya.

Quant au requin à bulles, aux motifs camouflage, il devra être étudié. « On sait très peu de choses de cette espèce, si c'est vraiment une nouvelle espèce, la taille de sa population, et si elle est endémique ou si elle ne fait que migrer », termine-t-elle.

 

Un article de Arnaud Roux, publié par asie-info

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Arnaud Roux

Source : asie-info.fr