Macron affirme, anticonstitutionnellement, que LUI SEUL est capable d'éviter un désordre en France

Auch. Élevage industriel : 80 opposants en appellent toujours au préfet - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/09/2011 à 18h58 par geof.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Auch. Élevage industriel : 80 opposants en appellent toujours au préfet

 
Quelque 80 opposants aux cinq projets gersois d'élevages industriels de poulets (chacun 720 000 volailles/an) ont manifesté, hier après-midi, à Auch. La rencontre prévue à la préfecture a tourné court. La délégation demande à être entendue par Étienne Guépratte.

Un aller-retour d'un quart d'heure. C'est ce qu'a fait, hier, la délégation constituée de 13 représentants d'associations opposées au projet du groupe coopératif Vivadour d'implanter dans le Gers cinq sites industriels d'élevages de volailles. « Monsieur le préfet, auquel nous avions demandé audience, n'a pas daigné nous recevoir et a choisi de nous envoyer son chef de cabinet, alors qu'il avait personnellement reçu les représentants de Vivadour.

Nous estimons que ce n'est pas normal. Nous lui demandons, à nouveau, de nous recevoir personnellement », a déclaré Jean-Bernard Lecroix, le porte-parole de la délégation et président de Bien Vivre à Lannepax. Une trentaine d'habitants de cette commune avait fait le déplacement.

Parmi eux, le Collectif des riverains conduit par Gérard Sampiétro et Robert Mignot. Ils font partie des 25 familles domiciliées à moins d'un kilomètre du bâtiment industriel prévu pour accueillir 720 000 poulets par an.

Des voisins, la plupart exploitants, qui ne font pas que s'inquiéter des seuls problèmes environnementaux : « Près de 1 000 tonnes de fiente chargées d'activeurs de croissance, d'antibiotiques... inhérents à l'alimentation de ce type d'élevage. Il faudra faire aussi avec les rotations de camions : 346 par an. »
 


 

Ils s'interrogent sur la question « du bien-être des voisins » oubliée dans la charte de construction qui stipule « un éloignement maximum des zones urbanisées », comme ils s'interrogent sur la notion « du bien-être des animaux qui seront confinés, 24 au m2, en vue d'être produits en 37 jours, au lieu de 9 volailles au m2 pour un poulet label, élevé en 90 jours ».

Par-delà les nuisances listées, les exploitants présents à la manifestation, du Modef et de la Confédération paysanne, ont dénoncé « un projet qui va à l'encontre des poulets label et de l'image d'excellence des volailles fermières que revendique le Gers ».

Ils questionnent aussi ceux qui plaident pour l'élevage industriel arguant qu'il est pourvoyeur d'emplois via les abattoirs : « Alors, pourquoi trouve-t-on dans les grandes surfaces du département le poulet du Gers label rouge, dont l'étiquette indique abattu à Ancenis, en Loire-Atlantique » ?

Cinq sites industriels dans le Gers

Outre le bâtiment d'élevage industriel de 720 000 poulets/an de Lannepax, Vivadour en prévoit 4 autres : à Izotges, Duffort, Lussan et Saint-Elix-Theux. Ce dernier était examiné, hier, par le Coder. Ende Doman, Tasque Environnement, Les Amis de la terre, le GAAB 32, le Modef, le NPA, la Confédération paysanne, l'UFC 32 Que Choisir, Génération futur, Europe Ecologie-Les Verts, Solidaires sont les principales formations associatives, syndicales et politiques qui ont manifesté, hier, aux côtés de Bien Vivre à Lannepax et du Collectif des riverains.

Le chiffre : 24

Poulets > au m2. C'est l'état de confinement des volailles dans le type d'élevage industriel que souhaite implanter Vivadour. Il s'agit d'un élevage intensif de 37 jours.

La phrase

« Nous avons découvert le projet via l'enquête publique du journal. Il n'y a eu aucune concertation, aucune réunion d'information. On a refusé nos pétitions. Pour nous, l'agriculteur est une victime. Le gros problème, c'est Vivadour. »

Gérard Sampietro, porte-parole du Collectif des riverains de Lannepax

 

Un article de Bernadette Faget, publié par Ladepeche

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Bernadette Faget

Source : www.ladepeche.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter geof
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.