Au parc des Mées la biodiversité s'est installée - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/08/2014 à 18h19 par Exo007.


AU PARC DES MÉES LA BIODIVERSITÉ S'EST INSTALLÉE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Au parc des Mées la biodiversité s'est installée

Depuis deux ans, un castor s'est installé au parc des Mées.
Il s'y est créé un terrier hutte le long du ruisseau
des Mées ainsi qu'un barrage conséquent

 

(...)

Chevreuils, renards, castor, blaireau, salamandre, libellules, papillons, grenouilles, tritons, couleuvres, lézards verts, butor, faucons crécerelle, verdier, orvets...

L'inventaire n'est pas de Prévert mais de Loir-et-Cher Nature. L'association a réalisé cet inventaire faunistique du parc des Mées en 2013 et a listé bien d'autres espèces présentes sur ce site.

La dernière en date et non des moindres est une espèce dont « on se serait volontiers passé », affirme Claire Charrier du service espaces naturels et biodiversité d'Agglopolys. Il s'agit de frelons asiatiques. « Mais il ne faut pas dramatiser ni déclencher de psychose, nous les maîtrisons et nous avons pris les mesures nécessaires. »

(...)

Fini la gestion du parc comme un club de golf avec des tontes à répétition.

« Nous avons des zones non entretenues mais qui ne sont par pour autant abandonnées. » Ainsi, un arbre tombé est laissé en l'état, afin que les insectes saproxylophages s'y développent et enrichissent le sol.

Un arbre mort resté sur pied sert de cachette aux oiseaux et aux chauves-souris, de nourriture pour les pics... Ainsi va la biodiversité.

« Nous travaillons à la gestion des espaces avec des associations comme le CDPNE et Loir et Cher Nature. Ils nous font profiter de conseils très utiles et pratiquent régulièrement des inventaires. »

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Anne Richoux, publié par lanouvellerepublique.fr et relayé par SOS-planete

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle, confidentielle et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT ! Pensez à adopter la version PREMIUM
pour un surf plus intuitif et surtout un accès direct à toutes les zones clefs naturellement réservées

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : Anne Richoux

Source : www.lanouvellerepublique.fr