Au Liberia, un paradis de biodiversité abandonné aux mineurs clandestins - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/04/2010 à 13h01 par Tanka.


AU LIBERIA, UN PARADIS DE BIODIVERSITÉ ABANDONNÉ AUX MINEURS CLANDESTINS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Au Liberia, un paradis de biodiversité abandonné aux mineurs clandestins

PARC NATIONAL DE SAPO (Liberia) - Pour les spécialistes, il s'agit d'une réserve exceptionnelle de biodiversité en Afrique de l'Ouest. Mais le Parc national de Sapo au Liberia, pays tournant lentement la page de 14 années de guerre civile, est pour l'instant abandonné aux mineurs clandestins.

Ce parc de 180.000 hectares, créé en 1983, couvre en partie la luxuriante forêt tropicale qui s'étendait auparavant sur une grande partie de la région.

De nombreuses espèces rares d'animaux y vivent, tels l'hippopotame nain, l'éléphant de forêt, le pangolin géant ou le singe colobus rouge. Et ces deux dernières années, de nouvelles espèces de papillon, d'escargot et de plantes y ont été découvertes.

Source : romandie.com


Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire