Dans le Var le sous-préfet de Brignoles interdit un vote communal pour désigner le candidat parrainé

Au Japon, on élève des vaches à la verticale... - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/10/2009 à 22h23 par Michel WALTER.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Au Japon, on élève des vaches à la verticale...

Une découverte de Lo

Complètement fou !

A Honshu, près de Fukuyama au Japon, on élève des vaches à la verticale...

Où s'arrêtera la folie des hommes ?

Il est certain qu'elles ne doivent pas souvent voir de l'herbe bien fraîche des pâturages.

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel WALTER
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Lire tous les commentaires (4) - Laisser un commentaire sur cette actualité

Commentaire laissé par Leznotte le 11/01/2010 à 18h12

Des vache qui ne foulent plus le plancher des vaches et qui regardent passer les avions plutôt que les trains... quelle époque...

Commentaire laissé par claudine le 10/01/2010 à 16h05

C'est une honte !
Je ne suis pas étonnée, ils n'ont aucune considération ni respect pour les animaux.

Commentaire laissé par paysan07 le 30/11/2009 à 10h22

Une reportage se trouve ici :

http://programmes.france3.fr/vu-du-ciel/data/saison03/reportage_vaches.php

Commentaire laissé par Joly Marie-Françoise le 30/10/2009 à 09h53

Je crois que nous n'avons rien à envier aux Japonais pour ce qui concerne notre façon d'élever les animaux ! Combien de vaches ne voient jamais les prés chez nous, combien de poulets ne voient jamais le jour ! Et tout cela avec les encouragements du gouvernement européen qui met en place des normes qui tuent les petits agriculteurs et éleveurs. C'est cette sorte de mondialisation qu'il faut stopper, celle qui consiste à imposer des investissements, des charges et un fonctionnement inadaptés à des petites entreprises et à faire considérer ces normes comme les seules acceptables !