Le cri d'alarme d'Hubert Reeves : « Nous sommes en train de vivre un anéantissement biologique »

Au Cameroun, le "cyber-trafic" des espèces protégées en plein essor - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/08/2009 à 00h17 par Phil.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Au Cameroun, le "cyber-trafic" des espèces protégées en plein essor

Une information sélectionnée par Phil'

YAOUNDÉ - "Kiki est disponible pour une nouvelle famille. Il a un tempérament doux et charmant. Kiki est très beau et ludique", explique une annonce de vente passée sur internet à propos d'un chimpanzé, dont le commerce est pourtant interdit au Cameroun.

La vente illégale par internet d'espèces fauniques protégées est "en plein essor" depuis trois ans, s'inquiète Ofir Drori, directeur de The Last Great Ape Organization (Laga-Cameroun), une organisation de protection des animaux.

Pour lire la suite de cet article, cliquer sur le lien ci-dessous.

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Phil
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Lire tous les commentaires (1) - Laisser un commentaire sur cette actualité

Commentaire laissé par Michel95 le 19/08/2009 à 02h57

La suite de cet article dit entre autres :
Parmi les dernières arrestations, figure celle, en février, d'un Camerounais de 27 ans ...etc.

C'est le suivi de ses échanges sur internet qui a permis de le localiser. Il a été arrêté grâce à un travail commun mené par Laga et les autorités camerounaises et avec la collaboration des Etats-Unis. Il risque jusqu'à 20 ans d'emprisonnement ferme."

Qui peut aujourd'hui ignorer que la vente des animaux exotiques est interdite ?
Il n'y a absolument aucun commentaire sur les acheteurs dans cet article alors qu'ils sont au moins aussi coupables que le vendeur sinon plus !

I