Au Bangladesh, les sacs plastiques résistent à leur interdiction - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/03/2011 à 13h42 par Tanka.


AU BANGLADESH, LES SACS PLASTIQUES RÉSISTENT À LEUR INTERDICTION

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Au Bangladesh, les sacs plastiques résistent à leur interdiction

 
Depuis 2002, la distribution de sacs plastiques est interdite au Bangladesh. Mais après un début encourageant, cette mesure montre son inefficacité. Les commerçants distribuent à nouveau des sacs plastiques, qui chaque jour seraient jetés par millions dans le pays.

Dans un rapport cité par le site de la fondation GoodPlanet, l'IRIN, rattaché au Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU, pointe du doigt le non respect de l'interdiction en vigueur depuis huit ans au Bangladesh de l'utilisation des sacs plastiques. Chaque jour, dans la seule capitale du pays, Dhaka, ce sont 9 millions de sacs qui seraient jetés.

Les commerçants ont, quelques mois seulement après la mise en place de l'interdiction, recommencé à distribuer des sacs, les contrôles et sanctions étant trop rares pour être craints, souligne l'IRIN. En outre, les sacs de jute proposés à la place de ceux en plastique sont vendus bien plus cher, décourageant la population de faire des efforts pour lutter contre la pollution engendrée par cette consommation massive de sacs plastiques.

"Après l'interdiction, les gens ont cessé d'utiliser des sacs plastiques durant un an. Puis, on a vu revenir les vielles habitudes, à cause du manque de contrôle de la loi, on a vu les sacs plastiques inonder de nouveau le marché", déplore le défenseur de l'environnement Hossain Shahriar.

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Source : www.maxisciences.com