Astrophysique - Une simulation du l'Univers encore jamais vue, réalisée par le projet "IllustrisTNG" - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/02/2018 à 20h36 par Jacky.


ASTROPHYSIQUE - UNE SIMULATION DU L'UNIVERS ENCORE JAMAIS VUE, RÉALISÉE PAR LE PROJET "ILLUSTRISTNG"

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Astrophysique - Une simulation du l'Univers encore jamais vue, réalisée par le projet "IllustrisTNG"

 

 

............

 

La plus grande simulation du cosmos jamais menée nous a hardiment emmenés là où nous ne sommes jamais allés auparavant : la formation de l'univers. Illustris, la nouvelle génération (IllustrisTNG) a utilisé de nouvelles méthodes de calculs pour réaliser une première simulation à l'échelle universelle. La simulation riche en données a déjà alimenté trois articles, qui ont été publiés le jeudi 1er février 20189 dans les avis mensuels de la Royal Astronomical Society.

 

 

Vidéo ci-dessus montrant la formation d'une gigantesque galaxie de disque "tardif" - spirales et irrégulières - formant des étoiles. La vidéo suit un système individuel à travers le temps, montrant sa lumière stellaire dans une région de 500 kiloparsec.

 

Les connaissances tirées de la simulation ont donné aux chercheurs une nouvelle compréhension de la façon dont les trous noirs affectent la distribution de la matière noire, toujours insaisissable, à travers les galaxies. Non seulement ces puissants puits de gravité empêcheraient les anciennes galaxies de produire de nouvelles étoiles, mais ils pourraient aussi influencer l'émergence de structures cosmiques.

 

 

Une seule simulation a nécessité 24 000 processeurs et une durée de plus de deux mois. L'ordinateur central le plus rapide d'Allemagne, la machine Hazel Hen du centre de calcul de haute performance de Stuttgart, a effectué la simulation deux fois. "Les nouvelles simulations ont produit plus de 500 téraoctets de données de simulation", a déclaré Volker Springel, chercheur principal à l'Institut d'études théoriques de Heidelberg, dans un communiqué de presse . «L'analyse de cette énorme montagne de données nous occupera pendant de nombreuses années et promet de nouvelles perspectives passionnantes sur différents processus astrophysiques."

 

Super calculateur Hazel Hen - Stuttgart -

 

IllustrisTNG a fait ces prédictions en modélisant l'évolution de millions de galaxies dans une région représentative de l'Univers. La zone en forme de cube a des côtés qui ont près de 1 milliard d'années-lumière. Dans la version précédente - appelée Illustris -, les côtés de la zone modèle ne mesuraient que 350 millions d'années-lumière. Le programme mis à jour a également introduit certains processus physiques cruciaux qui n'avaient pas été inclus dans les simulations précédentes.

 

Prédictions vérifiables

 

Ces fonctionnalités mises à jour ont permis à IllustrisTNG de modéliser un univers remarquablement similaire au nôtre. Pour la première fois, les schémas de regroupement des galaxies simulées ont démontré un haut degré de réalisme par rapport aux schémas que nous voyons à partir de puissants télescopes, tels que ceux du Sloan Digital Sky Survey.

 

 

Si les prédictions vérifiables du programme concernant la matière noire, la formation des galaxies et les champs magnétiques continuent de se révéler exactes, nous serons en mesure de mieux comprendre les processus que nous n'avons pas pu observer avec les télescopes les plus avancés.

"Lorsque nous observons des galaxies à l'aide d'un télescope, nous ne pouvons mesurer que certaines quantités", a déclaré Shy Genel, chercheur au Centre for Computational Astrophysics du Flatiron Institute, qui a travaillé sur le développement d'IllustrisTNG. "Avec la simulation, nous pouvons suivre toutes les propriétés de toutes ces galaxies. Et pas seulement à quoi ressemble la galaxie maintenant, mais toute son histoire de formation."

 

 

La force du champ magnétique cosmique - Vidéo IllustrisTNG -

 

En cartographiant les histoires des modèles de galaxies, nous pouvons avoir un aperçu de ce à quoi ressemblait la Voie lactée au moment où la Terre a vu le jour. Nous pourrions même avoir une idée de la façon dont notre galaxie pourrait évoluer des milliards d'années à partir de maintenant.

 

 

Dans les années à venir, cette simulation pourrait inciter certains astronomes à simplement ajuster leurs télescopes pour rechercher des processus stellaires nouvellement prédits. Par exemple, la simulation du cosmos a prédit que les collisions de galaxies qui forment de plus grandes galaxies devraient produire une légère lumière stellaire. Des détails spécifiques sur l'endroit où chercher cette lueur d'arrière-plan pourraient permettre aux astronomes de confirmer leurs théories sur ces événements intergalactiques.

 

Une actualité de Christianna Reedy, publiée par futurism.com et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

Comprendre le projet IllustrisTNG
Site en Anglais avec traduction
bien sûr !

 

Le projet IllustrisTNG
La prochaine génération de simulations
hydrodynamiques cosmologiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

....

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux
 

............


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
...

 

 

Tout va si vite ! Vous n'allez
pas en croire vos yeux ;o)

 

.....

 

 





Auteur : Christianna Reedy - futurism.com