Astronomie : Les sondes Voyager 1 et 2 fêtent leurs 40 ans loin de l'humanité - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/09/2017 à 19h39 par Exo007.


ASTRONOMIE : LES SONDES VOYAGER 1 ET 2 FÊTENT LEURS 40 ANS LOIN DE L'HUMANITÉ

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Astronomie : Les sondes Voyager 1 et 2 fêtent leurs 40 ans loin de l'humanité

 

 

Cela fait 40 ans que la sonde Voyager 1 a quitté la Terre

 

C'était un peu plus de deux semaines après sa jumelle Voyager 2. Alors que la première vogue dans l'espace interstellaire depuis déjà quelques années, la seconde ne devrait plus tarder à franchir cette porte.

 

Les deux engins spatiaux, les plus éloignés de l'humanité, ont permis de grandes découvertes qui ont redessiné le Système solaire et les planètes géantes visitées. Emportant avec eux des témoignages de la vie sur la Planète bleue, Voyager 1 et 2 sont des traces de l'humanité fonçant dans la Galaxie. Un voyage sans fin.

 

 

CE QU'IL FAUT RETENIR

 

Le 5 septembre, la sonde Voyager 1 fête le 40e anniversaire de son lancement. C'était le 20 août pour Voyager 2.

Voyager 1 a franchi l'héliosphère en 2012 et vogue désormais à quelque 61.000 km/h dans le milieu interstellaire.

Dans 40.000 ans, elle passera près d'une petite étoile de la constellation de la Girafe.

Dans 225 millions d'années, elle aura bouclé son premier tour de la Galaxie.

 

Voyager 1 et 2 ont changé notre perception du Système solaire et de ses quatre planètes géantes

 

(...)

 

 

Enfin, il ne faut pas oublier que les deux sondes ont aussi une résonance culturelle, ayant inspiré nombre de cinéastes, écrivains, musiciens et artistes depuis 40 ans...

Voyager 1 et 2 ont laissé leurs empreintes sur l'humanité, et sont aussi une trace d'elle laissée dans l'univers — elles renferment des enregistrements vidéos et sonores des habitants de la Planète et de toute sa biosphère qui voyage pour l'éternité (ou presque) dans la Galaxie...

Des « capsules de temps circulaires qui pourraient un jour être les seules traces de la civilisation humaine », écrit la Nasa

 

(...)

 

Les principales découvertes de Voyager 1 et 2

 

 

Voyager 1 et 2 ont littéralement changé notre compréhension du Système solaire. La première a eu l'occasion de visiter les deux plus grandes planètes, Jupiter et Saturne, et la seconde, les quatre géantes.

Un grand tour qui a permis à l'humanité de faire de grandes découvertes et d'ouvrir ses yeux pour la première fois sur des mondes très différents les uns des autres.

 

La mission Voyager nous a ainsi dévoilé les volcans actifs de Io, ce qui était inédit à l'époque, fourni les premiers indices de l'existence possible d'un océan d'eau liquide sur Europe, autre lune de Jupiter, montré l'étonnante atmosphère de Titan, présenté les lunes d'Uranus et aussi les geysers de Triton, lune de Neptune. Et bien d'autres découvertes encore, sans oublier celles sur le milieu interstellaire et celles qui sont à venir.

 

(...)

 

...Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Une actualité de Xavier Demeersman, publiée par futura-sciences.com et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

Note de Jeantrib :

 

Voyager 1 s'éloigne du Soleil à une vitesse avoisinant les 520 millions de kilomètres par an, au nord du plan de l'écliptique. Elle vogue dans la direction de l'étoile AC+79 3888 dans la constellation de la Girafe (Camelopardalis) qu'elle devrait "frôler" à 1,6 année-lumière dans 40 000 ans.

Voyager 2 s'éloigne quant à elle du Soleil à la vitesse d'environ 470 millions de kilomètres par an, au sud du plan de l'écliptique. Elle se dirige vers Sirius, la plus brillante des étoiles de notre ciel, qu'elle frôlera à 4,3 années-lumière dans 296 000 ans.

Source : NASA Interstellar Mission

 

 

Sur le même sujet :

En vidéo : quand la Terre envoyait un message aux extraterrestres

 

 

 

 

abonnés à la newsletter
bimestrielle GRATUITE
donnant
droit à 4 mois d'abonnement
à la
version PREMIUM particulière

 

 

 

 

 

 

 

 

.....

 

 

Le site Demain l'Homme respecte les droits d'auteur et a même signé une convention avec l'AFP.

Lorsque les articles ne sont pas rédigés par nos propres rédacteurs, seuls des extraits courts en sont publiés (moins de 20% comme l'exige la loi). La source est toujours citée avec son lien et nos visiteurs sont vivement encouragés à lire la suite sur le site d'origine, ce qui revient en fait à une publicité gratuite de la part de notre Association.

Quant aux photos, si vous en possédez les droits d'auteur, merci de nous contacter. Nous trouverons ensemble un terrain d'entente (suppression de l'oeuvre digitalisée, règlement des droits d'auteur demandés, alternatives)

 






 

 

 





Auteur : Xavier Demeersman; futura-sciences.com