Astéroïde : la Nasa met en garde contre un risque de collision avec la Terre - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/03/2013 à 14h51 par kannie.


ASTÉROÏDE : LA NASA MET EN GARDE CONTRE UN RISQUE DE COLLISION AVEC LA TERRE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Astéroïde : la Nasa met en garde contre un risque de collision avec la Terre

 

"D'après les informations dont nous disposons, nous ne savons pas si un astéroïde menace la population des Etats-Unis. Mais si cela doit arriver dans les trois prochaines semaines, priez!". Le conseil ne vient pas d'un quelconque oiseau de mauvais augure mais du très sérieux Charles Bolden, chef de la Nasa. Selon l'agence Reuters, citée par la chaîne CBS, il aurait mis en garde le Congrès américain contre le risque potentiel d'une collision avec la Terre.

Si l'ancien astronaute tient un discours aussi alarmiste, c'est d'abord parce que plusieurs incidents ont été signalés ces derniers mois. Pas plus tard que mardi, un énorme astéroïde découvert l'an dernier a frôlé notre planète à 27.680 kilomètres. Ce qui correspond à une distance inférieure à celle qui sépare la Terre de nos satellites de télévision (35.580 kilomètres).

Autre évènement récent, le 15 février : un astéroïde estimé à 17 mètres de diamètre a explosé dans les airs russes, provoquant des dégâts phénoménaux et blessant 1500 personnes.

Une inquiétude également expliquée par la difficile observation des astéroïdes. Selon la Nasa, 95% des plus gros objets volant près de la Terre (d'un diamètre de 100 kilomètres ou plus) sont détectés et font l'objet d'un suivi attentif. Mais pour les quelque 10.000 astéroïdes pouvant détruire une ville (ceux qui font aux alentours de 50 mètres de diamètre), le chiffre tombe à seulement 10%. En moyenne, un objet de cette taille touche notre planète tous les 1000 ans.

Les évènements récents "sont une preuve que nous vivons dans un système solaire actif avec des objets potentiellement dangereux qui passent près de nous à une fréquence étonnante", s'est ainsi inquiété le représentant démocrate Eddie Bernice Johnson.

"Nous avons de la chance que la proximité de ces évènements soit une coïncidence et non une catastrophe", renchérit le représentant républicain Lamar Smith, qui demande un audit sur le coût estimé d'une protection anti-astéroïdes.

La dernière "vraie" catastrophe remonte à il y a 66 millions d'années, lorsqu'une météorite d'un diamètre estimé à 9,6 kilomètres a réduit à néant l'existence des dinosaures.

 

Un article publié par huffingtonpost.fr et relayé par SOS-planete

 

SOS-planete, c'est environ 5500 visiteurs par jour ! 32 millions depuis la conception en 1999. Pourtant, l'association Terre sacrée qui édite le site repose actuellement sur à peine 95 adhérents et 9 lanceurs passionnés.
N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution compatible avec la Vraie Vie...

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer, à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Le HuffPost

Source : www.huffingtonpost.fr