Arrestation de leaders indigènes à Bornéo - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/01/2011 à 15h55 par Mich.


ARRESTATION DE LEADERS INDIGÈNES À BORNÉO

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Arrestation de leaders indigènes à Bornéo

La police du Sarawak (partie malaisienne de l'île de Bornéo) a arrêté deux leaders indigènes pour possession de ‘matériel séditieux'.

Les bureaux de l'Association Iban Dayak du Sarawak (SADIA) ont été assiégés et son secrétaire, Nicolas Mujah, a été arrêté avec deux autres personnes, tandis que l'avocat indigène Abun Sui Anyit était arrêté jeudi dernier dans un aéroport du Sarawak.

Les deux hommes ont été détenus séparément et interrogés, puis relâchés sous caution. Abun Sui Anyit a été rappelé hier par la police pour un nouvel interrogatoire.

Un membre du personnel de SADIA ainsi qu'un observateur des élections ont également été arrêtés dans les bureaux de SADIA, mais n'ont pas été interrogés.

Mujah et Anyit possédaient tous deux des CD contenant des enregistrements de radio et télévision indépendantes.

Les peuples indigènes du Sarawak, dont les Iban et les chasseurs-cueilleurs penan, ont assisté à la destruction de la plus grande partie de leurs forêts par des compagnies d'exploitation forestière accréditées par le gouvernement. Les compagnies d'huile de palme, également accréditées, sont en train de couvrir le territoire indigène de plantations.

Nicolas Mujah a déclaré aujourd'hui : 'J'appelle la communauté internationale à diriger son attention sur la situation dramatique des peuples indigènes du Sarawak.

A l'approche des prochaines élections, le gouvernement a renforcé sa politique agressive vis-à-vis des militants indigènes et des défenseurs des droits de l'homme. Nous luttons pour notre survie et poursuivons en justice le gouvernement pour notre terre ancestrale, pour l'empêcher de s'en approprier'.

Le gouvernement du Sarawak a l'habitude de restreindre les droits civils de ceux qui s'opposent à sa politique. Plus d'une centaine de manifestants penan avaient été arrêtés en 1987 lorsqu'ils avaient érigé des barrages routiers pour tenter d'empêcher les compagnies d'exploitation forestière de pénétrer dans leurs forêts.

Des élections régionales doivent avoir lieu au Sarawak en juillet prochain. Le Premier ministre de l'Etat, Taib Mahmud, est au pouvoir depuis 1981.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : ‘Taib Mahmud est en butte à une critique grandissante relative au mépris total de son gouvernement pour les droits des peuples indigènes. Arrêter leurs leaders ne fera qu'accroître son impopularité'.

Boycottons l'huile de palme sous la dénomination légale "matière grasse végétale", responsable du désastre de Bornéo

Deviens vite lanceur d'alerte

Le site étrange qui dérange même les anges!





Auteur : Survival

Source : www.hns-info.net