Arctique : vers une diminution record des glaces - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/08/2011 à 01h26 par Fred.


ARCTIQUE : VERS UNE DIMINUTION RECORD DES GLACES

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Arctique : vers une diminution record des glaces

 
2011 pourrait devenir une année record en termes de fonte des glaces arctiques, a déclaré à RIA Novosti le chef du Service pour l'hydrométéorologie et le suivi de l'environnement (Rosguidromet), Alexandre Frolov.

"La vitesse de fonte des glaces arctiques en juillet 2011 a été la plus rapide de toute la période des observations. Même supérieure à celle enregistrée en 2007. Cette année, de toute évidence, on enregistrera un indice record du minimum de la banquise arctique, qui est généralement atteint au mois de septembre », a déclaré M.Frolov, se trouvant à bord du brise-glace russe Yamal en état de naviguer en mer de Laptev.

Selon lui, en septembre 2007 la superficie des glaces dérivantes en Arctique avait atteint l'indice minimum de toute l'histoire des observations, soit 4,7 millions de kilomètres carrés.

La superficie moyenne des glaces en Arctique en juillet 2011 a diminué à 7,92 millions de kilomètres carrés, soit le niveau le plus bas pour ce mois de l'année depuis les trente années d'observations par satellite.

Le chef de Rosguidromet a noté qu'actuellement les statistiques des trente années de surveillance par satellite des glaces de l'Arctique, les statistiques de l'épaisseur de la glace réalisées par les sous-marins russes et américains, et les statistiques des stations polaires dérivantes montrent que la tendance à la diminution de la couche de glace de l'Arctique est un fait indiscutable.

Dans ce sens, il est important de voir ce qui se produira à l'avenir et à quoi cela conduira.

"Le fait que la superficie de la glace diminue en Arctique en été montre également que les explorateurs polaires rencontrent des difficultés pour trouver une banquise adaptée au débarquement d'une station polaire. Parfois, on cherche une banquise pendant des semaines", a expliqué Alexandre Frolov.

Selon lui, beaucoup de spécialistes expliquent la fonte des glaces arctiques par un processus cyclique naturel. D'autres affirment qu'il s'agit d'une tendance constante liée à l'activité humaine.

"Néanmoins, les prévisions pour les 20-30 prochaines années montrent qu'à la fin du siècle, l'Arctique pourrait être totalement libérée des glaces en période estivale. Pour l'instant, cela ne concerne pas les glaciers", a déclaré M.Frolov.

Par ailleurs, les observations montrent que le processus de fonte est plus rapide que les prévisions des modèles scientifiques, et que l'Arctique pourrait être libérée des glaces d'ici 30 à 40 ans. Ce point de vue est partagé par la majorité des scientifiques, estime le chef de Rosguidromet.

Selon lui, la situation actuelle affectera sans aucun doute tout l'écosystème de l'Arctique.

 

Un article de RIA Novosti, publié par fr.rian.ru

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : RIA Novosti

Source : fr.rian.ru