La banque du Vatican encourage tout paroissien à indemniser les gosses victimes des curés pédophiles

Arctique : quel avenir pour l'exploration pétrolière ? - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/02/2013 à 17h50 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Arctique : quel avenir pour l'exploration pétrolière ?

 

Le géant pétrolier Shell prépare le forage de la région depuis sept ans, mais est confronté à de lourds problèmes techniques qui repoussent l'exploitation.

Ce n'est vraisemblablement pas encore cette année que le pétrole va jaillir des eaux de l'Arctique. Royal Dutch Shell, la première compagnie à se lancer dans la prospection offshore dans le Grand Nord, a annoncé qu'elle rapatriait en Asie ses deux navires de forage pour subir des réparations, ce qui compromet les opérations d'exploration prévues cet été au nord de l'Alaska.

Ce n'est que le dernier déboire d'une longue série pour le géant pétrolier. Cela fait sept ans que Shell se prépare à forer dans cet eldorado pétrolier, situé sous les mers de Beaufort et de Tchouktches, qui recèlerait des centaines de millions de barils de pétrole et de gaz.

Cet énorme gisement, un des plus gros encore inexploités de la planète, était jusqu'à il y a peu inaccessible à cause de la banquise. Or ces dernières années, avec le réchauffement climatique et la fonte des glaces, l'océan Arctique devient de plus en plus navigable.

Mais Shell a accumulé les problèmes : actions en justice, défaillances techniques, retards de procédure... En 2010, alors que Shell a enfin le feu vert des autorités, la Maison-Blanche décrète un moratoire sur la prospection après la catastrophe de BP dans le golfe du Mexique.

Un an plus tard, il lui faut revoir ses plateformes, jugées trop polluantes par l'agence de protection pour l'environnement. Surtout, la compagnie pétrolière doit faire face à une résistance farouche des écologistes, qui ont intenté de multiples procès pour bloquer les forages hautement risqués, selon eux.

Ils estiment que l'Arctique est un écosystème très fragile et qu'en cas de marée noire la région serait inaccessible aux opérations de secours. Le naufrage de l'Exxon Valdez, qui a ravagé le sud de l'Alaska en 1989, hante encore les mémoires. Ils craignent également que cela ne perturbe les populations de phoques et de morses et la migration des baleines.

Risques de pollution

(...)

Cinq milliards de dollars d'investissement

Mais rien ne s'est passé comme prévu. Le mauvais temps a d'abord retardé le lancement des opérations de près d'un mois. Puis il a fallu tout stopper le premier jour, car un iceberg approchait. La barge chargée d'éviter tout risque de marée noire a été endommagée lors d'un test, ce qui a limité la profondeur des forages.

Fin décembre, alors que le Kulluk, le navire de forage, qui ressemble à une plateforme pétrolière mais flottante, était remorqué vers Seattle, son amarre s'est rompue lors d'une violente tempête et il est allé s'échouer sur une île. On a évité le pire.

(...)

Exploration hasardeuse et dangereuse

Ces revers à répétition renforcent en tout cas les arguments des défenseurs de l'environnement, qui ont toujours affirmé que l'exploitation pétrolière offshore était beaucoup trop hasardeuse et dangereuse dans cette région.

"Shell a totalement loupé ses opérations l'an dernier, et il y a toutes les chances qu'il les loupe encore cette année", écrit Greenpeace dans un communiqué.

(...)

 

Pour lire la totalité de l'article, cliquer ICI

 

Un article de Hélène Vissière, publié par lepoint.fr et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : Hélène Vissière

Source : www.lepoint.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.