Arctique : plus de 2 500 sites pollués recensés - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/03/2010 à 11h00 par Tanka.


ARCTIQUE : PLUS DE 2 500 SITES POLLUÉS RECENSÉS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Arctique : plus de 2 500 sites pollués recensés

En analysant les informations disponibles et en correspondant avec les services spécialisés aux Etats-Unis, au Canada, au Groenland, en Norvège, en Suède et en Finlande, l'association Robin des Bois a achevé après un an de recherche un inventaire des sites pollués en Arctique. Et le résultat fait froid dans le dos.

Au total, on dénombre 2 750 sites pollués, situés entre l'Alaska (509 sites), le Canada (662), le Groenland (468), la Suède (418), la Norvège (524) et la Finlande (169). Les chiffres ne sont pas connus pour la Russie, les autorités ayant refusé de répondre aux sollicitations de l'association.

Les principales activités responsables des contaminations des sols ou des eaux adjacentes ou souterraines sont les bases militaires et scientifiques, la prospection, l'exploitation et la distribution de gaz et de pétrole, le stockage de carburant et les complexes miniers et sidérurgiques. Les polluants dominants sont les hydrocarbures, les métaux lourds, l'amiante, les PCB et autres Polluants Organiques Persistants.

Les sites pollués sont des « abcès environnementaux et des voies de transfert des polluants vers les eaux douces et marines », explique l'association. « Si tous les projets d'activité industrielle en Arctique gèrent les déchets de la même manière que les activités pionnières, on court à la catastrophe », estime Jacky Bonnemains, président de Robin des Bois.

Par Hélène Toutchkov - Source : developpementdurable.com

Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire