Arctique : le Russe Rosneft et l'Américain ExxonMobile vont prospecter de concert - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/09/2011 à 18h00 par Fred.


ARCTIQUE : LE RUSSE ROSNEFT ET L'AMÉRICAIN EXXONMOBILE VONT PROSPECTER DE CONCERT

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Arctique : le Russe Rosneft et l'Américain ExxonMobile vont prospecter de concert

 
Titre original : Pétrole : le Russe Rosneft et l'Américain ExxonMobile vont prospecter de concert
 

Le numéro un du pétrole russe, Rosneft, a signé un important accord de partenariat stratégique avec le géant américain ExxonMobil. Les deux groupes vont explorer ensemble les ressources énergétiques de l'Arctique russe.

Depuis le fiasco de son alliance avec le britannique BP, la compagnie russe cherchait un nouveau partenaire étranger. L'accord conclu ce mardi 30 août 2011 dans le sud de la Russie, en présence du Premier ministre russe, permet à Rosneft de s'ouvrir de nouveaux horizons.

Vladimir Poutine arborait un large sourire ce mardi 30 août à Sotchi, aux côtés des patrons de Rosneft et d'Exxon Mobil. Le fiasco du printemps dernier est oublié.

Quatre mois après l'annulation de l'accord d'alliance stratégique avec BP, le numéro un du pétrole russe a fini par trouver un allié de poids, avec lequel il va pouvoir se lancer dans l'exploration des zones off shore parmi les plus prometteuses et les moins visitées au monde.

Accès à de nouvelles technologies

Selon l'accord conclu, plus de 3 milliards de dollars vont être investis dans l'exploration de blocs dans la mer Noire et dans la mer de Kara, c'est-à-dire dans l'Arctique, une région qui recèlerait d'importantes réserves d'hydrocarbures.

Cet accord de partenariat permettra à Rosneft d'accéder aux technologies occidentales de pointe pour exploiter les champs de l'Arctique. Contrairement à ce qui avait été envisagé avec BP, avant que l'alliance ne capote du fait du blocage des partenaires russes de l'entreprise britannique, Rosneft et ExxonMobil ne prévoient pas d'échanger leurs actions. Mais selon le vice-Premier ministre russe, Igor Setchine, les conditions d'Exxon sont bien meilleures que celles proposées par BP ou d'autres compagnies.

Il faut dire que l'accord conclu avec le géant américain ouvre de belles perspectives à Rosneft. Ainsi le groupe russe pourra être associé à plusieurs projets de prospection sur le continent nord-américain, dans le Golfe du Mexique et au Texas.

 

Un article de Anastasia Becchio, correspondante à Moscou, publié par rfi.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Anastasia Becchio

Source : www.rfi.fr