Appel aux pêcheurs de bars - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/05/2011 à 09h39 par Tanka.


APPEL AUX PÊCHEURS DE BARS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Appel aux pêcheurs de bars

 
La campagne de marquage de bars en mer d'Iroise a livré ses premières informations sur le poisson. Mais les pêcheurs sont invités à participer plus activement à cette étude scientifique.

98 poissons ont été marqués l'été dernier. 8 ont été capturés depuis mais sur ces 8 seules deux étaient encore équipés de leurs balises. Pour que cette expérience soit efficace, les pêcheurs amateurs ou professionnels doivent retourner le poisson entier à l'Ifremer ou au parc naturel marin de l'Iroise.

Les poissons sont facilement identifiables : ils portent une marque rouge sur leur nageoire dorsale. A chaque retour, une récompense de 100 euros est versée.

A l'intérieur de l'abdomen des poissons, deux types de balises. L'une est capable d'envoyer ses informations en temps réel, l'autre les enregistre et les scientifiques ne peuvent les lire qu'après la capture d'un bar. La première marque a été retrouvée sur la plage d'Omaha Beach par un promeneur : le poisson a été pêché et vidé et c'est miraculeux que la marque se soit échouée sur le sable. La deuxième a été renvoyée par un importateur suisse sur un poisson acheté à mareyeur de l'Ile d'Yeu.

On a pu reconstituer le trajet de ces deux poissons : ils ont très vite quitté la zone où ils ont été relâchés après avoir été marqué. Ils s'alimentent aussi bien en Manche que dans le golfe de Gascogne. Le suivi acoustique des autres poissons a confirmé que la mer d'Iroise est une zone essentielle pour l'espèce.

Le bar est capable de nager plus de dix kilomètres en une journée, généralement près de la surface même s'il plonge régulièrement : on a observé une profondeur de 84 mètre. L'expérience continue. Une nouvelle campagne de marquage est prévue à la fin de cet été.

Le succès de cette expérience dépend évidemment du bon vouloir des pêcheurs. S'ils jouent le jeu, ne vident pas le poisson, le conservent au frais et s'ils préviennent les scientifiques, les informations récoltées permettront de mieux connaitre les trajets migratoires de l'espèce.

Si vous pêchez un bar marqué, prévenez :

Ifremer Brest : + 33 (0)2 98 22 40 40 / merl@ifremer.fr ou Parc naturel marin d'Iroise : + 33 (0)2 98 44 17 00
 

Un article de Nathalie Fontrel, publié par France Info

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Nathalie Fontrel

Source : www.france-info.com

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • pêcheurs - 
  • bars