Appel à la repentance : Je n'ai pas assez consommé! - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/01/2011 à 21h05 par Mich.


APPEL À LA REPENTANCE : JE N'AI PAS ASSEZ CONSOMMÉ!

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Appel à la repentance : Je n'ai pas assez consommé!

Pardonnez-moi mes frères : j'ai péché contre la consommation !
J'ai commis plus de 50 manquements à la règle ...
Lisez-moi, huez-moi, et après m'avoir écouté et puni,
que chacun s'examine et se confesse à son tour !
Voici la liste honnie de mes actions coupables.
Jugez et condamnez !


€ Malgré mes efforts, je n'arrive pas à absorber toute l'électricité nucléaire qu'on me propose à si bas prix.
€ Je fais encore régulièrement pipi pendant les pubs sur TF 1.
€ J'ai chanté " Moulinex ! " en voyant sur l'écran une cafetière Philips.
€ Je ne me sens pas personnellement concerné par les envois de lettres en publipostage.
€ Je n'achète pas suffisamment, au risque de fragiliser la croissance du pays.
€ Je dépense souvent trop, au risque de relancer l'inflation.
€ J'ai exigé d'un pharmacien un médicament générique.
€ Chez mon dentiste, il m'est arrivé deux fois de regarder Que choisir ?
€ Je n'ai pas placé mes allocations chômage dans un fonds de pension.
€ Je doute parfois du Caca Rente.
€ Je ne prends pas l'ascenseur sous prétexte que j'habite au premier étage.
€ Je répare mes objets. Je recouds mon pantalon au lieu d'en changer .!
€ Je bois l'eau du robinet.
€ Je fais ma vaisselle à la main.
€ J'ai marché pendant deux ans avec la même paire de chaussures.
€ Circonstance aggravante, je n'utilise pas de déodorant...
€ J'ai pris mon vélo, et non ma voiture, pour aller au supermarché à côté de chez moi.
€ Samedi dernier, j'y suis même allé à pied.
€ Et hier, je n'y suis pas allé du tout !
€ J'ai osé cultiver un potager, espérant bêtement être sûr de ce que je mange...
€ J'ai vacillé à trois reprises devant les cris d'alarme écologistes !
€ J'ai été tenté par la pensée que la consommation pouvait être une forme de soumission, au lieu de la vivre comme l'exercice d'une rébellion.
€ Je jeûne une fois par mois !
€ Par peur du torticolis, je n'essaie plus de voir les affiches dans la rue.
€ J'ai douté de la fraternité humaine, en ne voyant pas l'idéal qui unit les enfants qui fabriquent des tennis à ceux qui les chaussent.
€ J'ai omis de jeter certaines choses, au motif qu'elles semblaient pouvoir encore servir des objets usagés, de vieilles personnes, etc.
€ Je confonds encore parfois papier journal et papier toilettes.
€ L'autre jour, j'ai été pris de mélancolie en entendant la mélodie de Dim.
€ Ce matin, avant d'acheter, j'ai failli... réfléchir.
€ Malgré l'évidence, je n'ai pas vu en quoi la mode du porno chic libérait la femme...
€ J'ai longtemps méconnu l'authenticité du dévouement patronal.
€ Bien que je mime leur way of life, Je .. Je .. Je ne me sens pas américain !
€ J'ai eu peine à croire que les ventes d'armes favorisaient la paix.
€ Je n'ai pas perçu le lien entre la croissance économique et la taille de mon pénis.
€ Pendant deux semaines, j'ai refusé mon obole à la Française des jeux.
€ J'ai bêtement confondu "faire des économies" et "faire marcher l'économie", .alors que ce sont (m'a t on dit) deux notions opposées.
€ Quand le Ministre des Finances nous a demandé de voir la "lueur au bout du tunnel", j'ai cru percevoir stupidement des lueurs d'incendie...
€ Je n'ai pas médité la parole du Sage
"S'aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est faire du lèche vitrines ensemble dans un Centre Commercial". Ni la sixième Béatitude
"Heureux les consommateurs purs, ils trouveront dieu dans l' assiette !"
€ Certains soirs, au fond du lit, les sirènes anti-publicitaires...me troublent !
€ Je contrôle mal mes pensées : j'ai rêvé l'autre nuit que la Bourse pouvait n'être pas désintéressée.
€ Je suis arrivé très en retard au cinéma,...
c'est à dire juste à l'heure du film.
€ J'ai aspiré à la justice sociale, sans tenir compte des contraintes économiques !
€ Au cours des matches télévisés, m'intéressant trop au jeu lui même, je ne mémorise pas bien les incrustations publicitaires.
€ J'oublie parfois mon devoir d'exporter.
€ Ma confusion mentale m'a conduit à me poser la question: "La mondialisation est elle une marchandise ?"
€ Faute de culture pub, je manque d'idée shopping.
€ Il m'arrive, par individualisme et par facilité, de prendre les transports en commun.
€ Quelque chose de satanique en moi m'empêche d'adhérer à l'idée que les intérêts des patrons et ceux des chômeurs sont profondément les mêmes...
€ Je goûte les oeuvres du passé. Je n'arrive pas à m'en désintoxiquer.
€ Ne sachant pas combien je coûte, je ne sais pas comment me vendre.
€ J'ai arraché par mégarde le nom de la marque étiqueté sur mon pull.
€ Je perçois difficilement la parenté qui existe entre le commerce des sens et le sens du commerce.
€ J'ai beau faire tout mon possible, je ne parviens pas à penser en euro ...
€ Bien que je ne lise pas Silence, je n'ai pas eu le courage de me désabonner !

Mes Frères, pardonnez moi,
parce que j'ai péché

Le site étrange qui dérange même les anges!





Auteur : Inconnu (pdf transmis par Christian)