Apiculture : la peur de la grippe vide les rayons - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/01/2010 à 01h08 par Michel95.


APICULTURE : LA PEUR DE LA GRIPPE VIDE LES RAYONS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Apiculture : la peur de la grippe vide les rayons

Information recueillie par Michel95

De plus en plus de Jurassiens consommeraient du miel et autres produits de la ruche pour mieux affronter le froid.

Un recours aux remèdes naturels devenu tendance ces dernières années et boosté cet hiver par la menace de la grippe A

Miel, gelée royale, propolis...

Les produits de la ruche ont la cote cette année.

Ils sont même devenus très tendance pour se protéger des petits maux de l'hiver et les Jurassiens n'échapperaient pas au phénomène.

Ils ont en effet augmenté sensiblement leur consommation.

« Les chiffres de vente de cet automne-hiver sont plutôt bons, un peu supérieurs à l'an passé », indique Jean-Michel Lebrun, responsable du développement apicole chez France Miel, basé à Port-Lesney.

« Cela représente 10 à 15 % de ventes en plus sur le miel », précise-t-il.

La tendance se confirme à la coopérative apicole du Jura, située à Lons-le-Saunier.

Son directeur, Gérald Parra, résume : « La production a été belle pour les miels de printemps dans la région et ses alentours, mais cela s'inscrit dans un contexte national et mondial morose qui engendre des prix soutenus.

Cependant, la demande est forte, surtout pour des produits comme la propolis ou la gelée royale. Le miel aussi, mais dans une moindre mesure. »

Ces dernières années, les apiculteurs avaient noté une tendance à la hausse pour ce type de produits.

« Mais cet hiver, c'est encore plus net avec une augmentation de 10 % des ventes pour le miel et de 15 à 20 % pour la propolis ou la gelée royale », poursuit Gérald Parra.

Avant d'indiquer : « On est déjà en rupture de stock de pollen.

On en avait fait rentrer 400 kg, et même si d'année en année on en vend de plus en plus, là, la rupture est arrivée très tôt ! »

.../...

Une cuillérée de miel pour la forme ?

« Les produits de la ruche permettent de soigner les virus, c'est prouvé par les usages traditionnels, connus depuis la nuit des temps, et plus récemment par des études scientifiques », souligne Catherine Ballot-Flurin, secrétaire et membre fondateur de l'Association francophone d'apithérapie.

Une cuillerée à café chaque matin d'un mélange de ces produits (voir recette ci-contre) permettrait de se protéger des petits maux d'hiver.

« Et si le virus se présente, cela permet au moins d'être beaucoup plus vite sur pied », poursuit-elle.

« Il y a effectivement des produits naturels qui peuvent avoir des effets bénéfiques sur la protection mais on ne va pas conseiller aux gens de prendre du miel pour éviter la grippe.

Ça ne remplace pas un vaccin, c'est incomparable et ça n'est pas un moyen d'éviter les épidémies », nuance un médecin jurassien.

Propolis, gelée royale... des mots qui ne vous disent peut-être rien

L'apithérapie

Ce mot signifie « soigner avec les abeilles ». Il s'agit de connaître et d'utiliser les propriétés des produits de la ruche comme le miel, la gelée royale le pollen, la propolis, la cire et le venin d'abeilles pour traiter des maladies.

Le pollen

Les abeilles le récoltent au cours du butinage et le ramènent à la ruche sous forme de pelotes, qu'elles stockent dans les alvéoles.

Pour elles, le pollen est d'abord une source de protéines.

Mais il est également riche en vitamines, oligo-éléments, acides aminés... et constitue donc un fortifiant naturel, utile pour renforcer la lutte contre les agressions physiques et psychiques.

A l'achat, on le trouve sous forme sèche ou - plus rarement - fraîche.

.../...

Source : Cloé Makrides - Le Progrès.fr

 

Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

 

........

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........