Apiculteur, un métier gravement menacé... Pétition - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/01/2010 à 07h54 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Apiculteur, un métier gravement menacé... Pétition

Information recueillie par Michel95

Lancée le 14/01/2010 par le SAPB : Syndicat des Apiculteurs Professionnels de Bretagne et soutenue par la FFAP : Fédération Française des Apiculteurs Professionnels.

Accès à la pétition: http://www.apipro-ffap.fr/sapb//
merci de nous aider à la faire circuler

Apiculteur, un métier gravement menacé : chaque année au moins 30% de pertes de cheptel !!

Quel éleveur le supporterait financièrement et psychologiquement ?

Une des raisons principales : les pesticides tel l'imidaclopride, molécule présente notamment dans le Gaucho, que l'on retrouve partout à des doses suffisantes pour causer dans le temps, des effets néfastes chez l'abeille 1

Depuis 2008 s'est rajouté le thiaméthoxam, matière active du Cruiser, un insecticide classé dangereux pour l'environnement, dangereux pour les abeilles, les oiseaux, les mammifères sauvages, et très toxique pour les organismes aquatiques.

Avant qu'il ne soit trop tard :

Exigeons l'interdiction de tous les néonicotinoïdes,
insecticides neurotoxiques et systémiques car :

* ils tuent quotidiennement les abeilles, quelques milliardièmes de grammes suffisent ! 2
* ils rendent les ruches orphelines.3
* ils rendent les abeilles vulnérables aux maladies et parasites divers.4
* ils polluent gravement notre eau, les 0,64mg de thiaméthoxam qui pellicule un seul grain de maïs suffisent à rendre non potable une cuve de 5000l d'eau (100 000 grains semés à l'ha) ! 5
* ils constituent un tragique recul à l'heure où l'on parle tant d'environnement : Les doses sont 100 fois plus faibles mais la toxicité est multipliée par plus de 5000 ! 6 Ce sont des produits systémiques : présents dans la sève, le pollen, le nectar, ils tuent même les insectes non ciblés. Mais aussi très persistants, ils polluent durablement l'eau, l'air et les sols.7

Ce sont les nouvelles armes des multinationales de l'agrochimie pour contrôler l'agriculture :

* Plus sournoises : les graines sont pelliculées à l'usine... l'agriculteur n'a plus à sortir son pulvérisateur et a l'impression de moins polluer, mais finalement c'est l'inverse qui se produit...
* Plus rentables : les traitements sont devenus systématiques, utilisés même en l'absence de parasite, garantissant un potentiel de surface aux fabricants, et donc des ventes beaucoup plus importantes.8
* Incontournables : elles rendront l'agriculteur encore plus dépendant de l'industrie chimique, car toujours plus de variétés ne seront proposées qu'en semences traitées.

Refusons le contrôle de la chaîne alimentaire mondiale par quelques firmes. 9

Exigeons une agriculture durable et plus éthique :

* Qui respecte l'environnement et protège notre santé, de l'agriculteur au consommateur. 10
* Qui permette aux producteurs de satisfaire la demande du marché en produits sains.11
* Qui soit compatible avec l'apiculture et aussi avec le tourisme, la conchyliculture...
* Qui favorise les installations sur des structures familiales et non la confiscation du foncier par les firmes.
* Qui cesse d'affamer les pays pauvres à l'autre bout de la planète.

.../...

Source : Mediapart

Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr