Analyser l'ADN en impesanteur pour les futures missions martiennes - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/09/2011 à 21h32 par Kannie.


ANALYSER L'ADN EN IMPESANTEUR POUR LES FUTURES MISSIONS MARTIENNES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Analyser l'ADN en impesanteur pour les futures missions martiennes

Montage : comparatif Mars - Terre

 

Des chercheurs se préparent à des vols en impesanteur... pour savoir s'il est possible d'analyser l'ADN dans ces conditions. Les résultats pourraient être précieux pour évaluer les risques des radiations auxquelles seraient soumis des astronautes en route vers Mars.

L'Homo sapiens n'a pas encore marché sur Mars, contrairement à ce que pouvaient laisser croire certaines images récentes. Mais cela arrivera certainement pendant le XXIe siècle. Malheureusement, même en utilisant une bulle magnétique pour se protéger pendant le voyage, les rayons cosmiques restent une menace pour la santé des astronautes parvenus sur le sol martien.

On comprend bien qu'un dispositif d'analyse d'ADN en impesanteur ou en faible gravité serait alors un atout important pour évaluer l'impact des radiations ionisantes. C'est pourquoi deux chercheurs de la Louisiana Tech University ont mis au point un tel dispositif censé aider à surveiller la santé des astronautes.

Dans peu de temps, des tests vont être effectués au-dessus du golfe du Mexique dans un avion de la Nasa du célèbre Johnson Space Center à Houston. Quarante vols zéro-G sont prévus avec, offrant à chaque parabole (qui correspond à une chute libre) environ 20 secondes d'impesanteur pour effectuer des mesures.

Selon Collin Tranter, un thésard travaillant sur l'analyseur d'ADN : « Une faible gravité peut causer toute sorte de problèmes imprévisibles. J'espère que notre système pourra nous en apprendre davantage sur les effets des rayons cosmiques sur l'ADN et les cellules, ce qui conduira à des choix plus sûrs pour les voyages d'exploration spatiale par des humains.

Notre laboratoire a étudié certains effets des radiations sur l'ADN, tels que l'exposition aux UV, mais rien sur la Terre n'est comparable aux conditions que nous espérons étudier à l'extérieur de l'atmosphère de la Terre ».

 

Un article de Laurent Sacco, publié par free
 

D'autres articles scientifiques passionnants sur Futura-Sciences

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Laurent Sacco

Source : actualite.portail.free.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • ADN