Amazonie : la déforestation a progressé en juin - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/08/2011 à 20h09 par Mich.


AMAZONIE : LA DÉFORESTATION A PROGRESSÉ EN JUIN

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Amazonie : la déforestation a progressé en juin

 

En se basant sur des données satellitaires, l'Institut National de recherches spatiales (Inpe) a annoncé mardi que la déforestation amazonienne au Brésil avait augmenté de 17% au cours du mois de juin, soit près de 313 kilomètres carrés de forêt dévastée.

Près de 313 kilomètres carrés de forêt amazonienne ont été dévastés en juin au Brésil, soit une hausse de 17% par rapport à mai, a indiqué mardi l'Institut National de recherches spatiales (Inpe) sur la base de données satellitaires provisoires. Malgré les efforts manifestes réalisés, les autorités peinent donc de plus en plus à lutter contre la déforestation alors qu'une brusque hausse avait déjà été enregistrée au mois d'avril.

Environ 477 kilomètres carrés avaient alors disparu, dont près de 406 km2 dans le seul Etat brésilien du Mato Grosso dans le centre-ouest du pays, rapporte Romandie.com. Face à une telle aggravation, la ministre brésilienne de l'Environnement, Izabella Teixeira, avait annoncé la création d'un cabinet de crise contre la déforestation. Une mesure qui a permis un recul de la déforestation de 268 km2 pour le mois de mai.

Mais cette baisse s'est donc révélée n'être que temporaire, selon les données de l'Inpe.

Les chiffres de l'Institut ont été calculés à partir de Deter, un système satellitaire, qui contrôle en temps réel les zones de plus de 25 hectares, mais qui ne donne que des résultats provisoires. Selon Deter, la déforestation en Amazonie aurait en fait augmenté de 34% au cours des onze derniers mois par rapport à 2010, précise Romandie.com.

Une nouvelle inquiétante alors que le Brésil s'est engagé à réduire la destruction de la forêt amazonienne de 80% d'ici à 2020, lors du sommet sur le climat de l'ONU tenu en 2009 à Copenhague.

Une expédition auprès des populations locales

Désormais, sauver la forêt amazonienne est devenu d'une importance cruciale, dans la mesure où ce projet constitue l'un des moyens les plus efficaces et rapides pour lutter contre le changement climatique, selon les scientifiques.

Dans cette optique, une équipe de six scientifiques de l'université de Copenhague est partie pendant deux mois rencontrer les populations locales, rapporte le Huffington Post. Associés au Center for International Forestry Research, les chercheurs ont alors interrogé les communautés sur la manière dont elles utilisent et protègent la forêt.

Dans le monde, les forêts abritent près de 240 millions de personnes qui vivent très souvent dans une grande pauvreté. Riyong Kim Bakkegaard qui a mené l'équipe de chercheurs explique ainsi : "L'idée est que nous avons besoin de garder la forêt intacte et d'éviter la déforestation qui émet du dioxyde de carbone dans l'atmosphère.

En évitant la déforestation, nous contribuons donc à ralentir le changement climatique." Mais outre la cause environnementale, le projet pourrait également, selon les scientifiques, fournir des éléments pour réduire la pauvreté dans les zones qui abritent ces forêts.

 

Un article de maxisciences.com

D'autres articles sur maxisciences.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : maxisciences.com

Source : www.maxisciences.com