Allemagne : un maïs OGM contamine des milliers d'hectares - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/06/2010 à 19h54 par Apache.


ALLEMAGNE : UN MAÏS OGM CONTAMINE DES MILLIERS D'HECTARES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Allemagne : un maïs OGM contamine des milliers d'hectares

Selon la BBC, des milliers d'hectares de terres allemandes auraient été contaminées fortuitement avec une variété de maïs génétiquement modifiée et interdite en Europe, le maïs NK603 de la société Pionner Hi-Bred.

Au moment où nous écrivons ces lignes, il n'apparaît pas clairement d'où vient la contamination, ou l'erreur, mais ce maïs n'étant pas autorisé, les cultures devront être détruites.

Selon Greenpeace la surface concernée par cette contamination est de l'ordre de 3000 hectares.

Greenpeace accuse les autorités d'avoir pris connaissance de la contamination dès le mois de mars alors que les agriculteurs viennent seulement d'être prévenus.

Toujours selon Greenpeace, dans les terres concernées, 0,1% des plants sont des plants de NK603, soit de l'ordre de 100 pieds à l'hectare, ce que réfute Pionneer.

Il semble qu'il faille déraciner ce maïs avant qu'il ne fleurisse de manière à empêcher la propagation de la contamination.

À ce jour l'Europe a autorisé deux plantes OGM, les maïs Monsanto 810 et une variété de pomme de terre cultivée pour son amidon.

La France, l'Allemagne, l'Autriche, la Grèce n'ont, pour l'instant, pas autorisé le maïs Monsanto 810.

Selon le site Infogm , la Commission européenne semble ambitionner de permettre aux États membres qui le souhaitent, d'interdire les cultures sur leur territoire, en échange de disposer d'un système lui permettant d'autoriser plus simplement et plus rapidement les plantes génétiquement modifiées.

Elle continuerait de centraliser au niveau européen les procédures d'autorisation.

Le point sur les OGM

.





Auteur : Yves Heuillard

Source : www.ddmagazine.com