Allain Bougrain Dubourg veut classer les Aravis (Haute-Savoie) - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/06/2013 à 21h15 par kannie.


ALLAIN BOUGRAIN DUBOURG VEUT CLASSER LES ARAVIS (HAUTE-SAVOIE)

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Allain Bougrain Dubourg veut classer les Aravis (Haute-Savoie)

 

Le grand public le connaît surtout pour ses émissions de télévision sur les animaux. Mais Allain Bougrain Dubourg est aussi, depuis 27 ans, président national de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO).

C'est à ce titre qu'il était hier à La Clusaz, pour le congrès national de la Ligue, aux côtés du président départemental de Haute-Savoie Jean-Pierre Materac et de son homologue savoyard Yves Jorand.

La LPO ne s'intéresse plus seulement aux oiseaux, mais à «l'ensemble du vivant»

Les départements alpins ne manquent pas de dossiers environnementaux qui mobilisent la LPO, une association qui, a rappelé Allain Bougrain Dubourg, s'occupe historiquement des oiseaux mais «élargit aujourd'hui son champ d'intervention à l'ensemble du vivant.»

L'une de ses préoccupations, c'est le sort des parcs naturels et, en Haute-Savoie, la question du classement des Aravis en réserve naturelle. Il permettrait, selon la LPO, de mieux gérer l'affluence touristique en montagne, source de perturbations pour la faune.

«Il semble qu'il y ait eu des engagements pris et non tenus... J'en appelle aux élus locaux : la protection de ce territoire n'enlève rien à ses potentialités économiques» a plaidé Allain Bougrain Dubourg.

 

Tétras lyre
 

Côté Savoie, Yves Jorand a fait le point sur deux dossiers «qui nous préoccupent vraiment beaucoup.» D'abord la protection des galliformes de montagne (tétras lyre, lagopèdes, bartavelles) : «Des espèces très fragilisées et dont la population décline.»

Ensuite l'avenir du parc national de la Vanoise, un sujet qui fait polémique autour de la nouvelle charte du parc, entre les associations écologistes partisanes d'une protection rigoureuse et les élus locaux favorables à plus de souplesse.

 

Perdrix bartavelle
 

«Nous sommes tous les enfants de la Vanoise» a rappelé Allain Bougrain Dubourg, en évoquant l'histoire mouvementée de ce site.

Il a défendu la position de ses militants, qualifiés de «donneurs d'alertes» : «Notre idée n'est pas de protéger la nature en la mettant sous cloche. Mais la protection sert à donner une identité à des zones exceptionnelles, alors que le béton et l'asphalte dévorent l'équivalent d'un département tous les sept ans.»

 

Un article de Muriel ROTTIER, publié par ledauphine.com et relayé par SOS-planete

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Ralliez le Cercle des Anciens ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Anonymous : avec Monsanto, les hackeurs prennent la situation à coeur ;o) (video)

Notre page officielle Facebook - Nos actualités sur votre mobile via Twitter

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

  Hier, 7533 visiteurs !!!

 





Auteur : Muriel ROTTIER

Source : www.ledauphine.com