L'Alphabet du confinement - Mieux vaut en rire ! Merci aux dessinateurs qui donnent la pêche...

Algues vertes : un décès suspect dans les Côtes-d'Armor - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/09/2009 à 11h00 par Jacques.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Algues vertes : un décès suspect dans les Côtes-d'Armor

Information sélectionnée par Jacques

Est-ce la première victime humaine ? Il venait de vider un caisson d'algues vertes en état de décomposition à la déchetterie de Lantic (Côtes-d'Armor). C'était son troisième aller-retour de la journée. Dix minutes plus tard, cet habitant de Lanvollon, âgé de 48 ans, salarié d'une entreprise de transport, avait été retrouvé mort, au pied de son camion, sur la route de Binic. Son camion avait fini sa course contre le mur d'une habitation.

C'était le 22 juillet. Sur le coup, le décès est attribué à un malaise cardiaque. Mais aujourd'hui, certaines associations en lutte contre les algues vertes soupçonnent un lien de cause à effet avec le travail de la victime.

Un chercheur du CNRS émet également de forts soupçons. Le préfet a été alerté de l'affaire. Il a transmis le dossier à la justice.

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Jacques
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Lire tous les commentaires (1) - Laisser un commentaire sur cette actualité

Commentaire laissé par Michel95 le 06/09/2009 à 17h51

S'il faut maintenant mettre un masque à gaz pour aller se baigner en mer :
Notre bronzage va en prendre un coup....

Plus sérieusement:

Si cela s'avère exact, l'industrie du porc à vraiment besoin d'une prise de conscience et de réfléchir à cette famille en deuil (qui aurait pu être la notre).

Combien faudra-t-il de victimes pour que change ce système ?