Algues vertes : Projets de textes qui augmenteraient leur prolifération - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 29/06/2011 à 10h52 par Tanka.


ALGUES VERTES : PROJETS DE TEXTES QUI AUGMENTERAIENT LEUR PROLIFÉRATION

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Algues vertes : Projets de textes qui augmenteraient leur prolifération

 
Titre original :
Algues vertes : FNE dénonce des projets de textes qui augmenteraient leur prolifération

 

On se souvient de la campagne d'affichage de France Nature Environnement (FNE) montrant notamment un enfant se baignant dans une mer d'algues vertes.

La campagne avait créé la polémique en Bretagne mais cet été, les algues y sont plus que jamais présentes.

Samedi dernier, le maire de Plouha (Côtes d'Armor) s'est baigné sur la plage où la photo utilisée par FNE avait été prise en 2001 : il voulait montrer que la plage était propre.

Mais cette propreté n'est due qu'au ramassage des algues à grands frais par les communes, pas à leur raréfaction à la source.

Dans ce contexte, FNE dénonce des projets de textes (mis en consultation publique jusqu'au 24 juin) qui risquent d'aggraver encore la concentration des élevages alors qu'ils avaient pour objet de répondre aux griefs de l'Union européenne en matière de qualité de l'eau !

Un changement du mode de calcul des zones épandables.

Le point le plus litigieux aux yeux de FNE est technique.

Actuellement de 170 kg par hectare épandable, la quantité d'azote qui peut être épandue sur une terre agricole serait désormais calculée par rapport à l'ensemble de la superficie agricole de l'exploitation (SAU).

Or, toutes les surfaces agricoles ne peuvent pas recevoir d'épandage en raison de leur pente ou de leur proximité avec des habitations ou des cours d'eau.

Selon FNE, "le tour de passe-passe reviendrait à augmenter d'environ un quart la quantité d'azote autorisé sur l'exploitation agricole, et donc à accroître encore le cheptel dans des zones déjà saturées de pollution."

FNE souligne aussi que ces textes sont également très défavorables à l'élevage sur prairies, qui présente pourtant un bilan écologique (eau, sol, climat, biodiversité) bien plus intéressant que l'élevage hors-sol.

Les volumes d'algues vertes ramassées augmentent en Bretagne

Ce projet de réforme survient alors les volumes d'algues vertes ramassées en Bretagne ne cessent de s'accroître, avec jusqu'à 6 fois plus d'algues dans le Finistère en 2011 (7 577 m3) par rapport à 2010 (1098 m3), affirme FNE.

Un récent rapport du Comité économique, social et environnemental de Bretagne rappelle l'urgence d'agir en prévention, c'est-à-dire réduire la teneur en nitrates dans les eaux de ruissellement, par bassins versants.

Jean-Claude Bévillard, responsable des politiques agricoles à FNE, souligne : "Nous devons mettre en oeuvre l'objectif du Grenelle de la mer de réduire de 40% les flux de polluants arrivant à la mer."
 

Un article publié par Les infos Vertes

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Source : lesinfosvertes.hautetfort.com