Alerte aux gaz de schiste en Essonne - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/09/2014 à 21h48 par Jacky.


ALERTE AUX GAZ DE SCHISTE EN ESSONNE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Alerte aux gaz de schiste en Essonne

 

Début août, la société Perf'Energy SAS, basée à Croissy-sur-Seine (Yvelines), a déposé à la préfecture d'Evry une demande de permis de recherche d'hydrocarbures d'une durée de cinq ans, sur un territoire de l'Essonne dit « de Boissy ». Autrement dit, à Boissy-sous-Saint-Yon.

Mais, à part la préfecture, personne n'est au courant. Pas même Maurice Dorizon, le maire de la commune, qui préfère ne pas se prononcer pour le moment. « Je n'étais pas au courant. Si c'est pour une recherche de forage standard, pourquoi pas. Bien qu'il y ait déjà eu des recherches effectuées auparavant entre les années 1995 et 1999.

Par contre, s'il s'agit d'une action de forage en vue d'une future exploitation des sols et l'extraction de gaz..., là c'est une autre histoire », prévient l'élu divers droite.

Les anti-gaz de schiste, eux, menacent déjà d'actions futures. « On ne laissera pas faire. On fera comme en Angleterre et en Pologne. Il faut qu'ils s'attendent à des opérations dures de blocage », « C'est du pipeau !

On sait déjà ce qu'il y a sous terre. Ils disent que c'est pour faire des recherches mais c'est faux ! Ils préparent juste le terrain pour le jour où la loi sur le gaz de schiste leur sera favorable », s'indigne Philippe Pascot, porte-parole du Collectif de l'Essonne « Non au gaz de schiste ».

 

 

Le 19 octobre 2013, une opération escargot entre la mairie de Plessis-Pâté et Vert-le-Grand, commune où la société Vermilion Rep, pétrolier canadien, possède son siège local et exploite des hydrocarbures avait déjà eu lieu.

La préfecture se veut rassurante. « Tous les travaux miniers font l'objet d'une déclaration ou d'une autorisation d'ouverture de travaux. C'est donc au moment du dépôt de la demande de l'autorisation d'ouverture de travaux miniers que l'opérateur va devoir déposer un dossier fourni, dans lequel il devra préciser les conditions techniques dans lesquelles vont se dérouler les travaux et, entrer dans le détail des ouvrages (profondeur de forage, techniques employées) », indique l'Etat.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Patrice FINEL, publié par blogfinel.com et relayé par SOS-planete

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle
Newsletter bimestrielle
, confidentielle et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT ! Toutefois, pour nous soutenir,
pour un surf plus fluide et surtout pour bénéficier de l'autorisation d'accès à toutes les zones clefs, naturellement réservées, pensez à
adopter la version PREMIUM

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges ;o)





Auteur : Patrice FINEL

Source : www.blogfinel.com