Aide alimentaire. Bruxelles met les pauvres au régime sec - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/06/2011 à 11h38 par Tanka.


AIDE ALIMENTAIRE. BRUXELLES MET LES PAUVRES AU RÉGIME SEC

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Aide alimentaire. Bruxelles met les pauvres au régime sec

 
Cri d'alarme des associations caritatives françaises : la Commission européenne a annoncé une baisse drastique de l'aide alimentaire aux plus démunis, pour des raisons juridiques. La contribution de Bruxelles passerait de 500 millions à 113 millions d'euros l'an prochain ! Interpellé depuis fin mars sur la question, le gouvernement a réagi, aujourd'hui, en sommant la Comission de revenir sur cette mesure.

Une aide européenne divisée par cinq ? Ce serait une catastrophe pour les associations caritatives. Ce matin, sur France Info, Olivier Berthe, président des Restos du Coeur, a tiré le signal d'alarme. Le budget alloué jusqu'ici par Bruxelles, a-t-il expliqué, représente, selon les associations, entre le quart et la moitié des repas distribués par les Restos, le Secours populaire, les Banques alimentaires et la Croix-Rouge. L'aide aux associations françaises passerait de 78 millions à 15,9 millions d'euros, soit des millions de repas qui ne pourront être proposés aux plus démunis.

Les stocks européens remplacés en 1990 par une enveloppe financière

Pourquoi ce revirement de la Commission ? Rappelons que la distribution gratuite de nourriture en Europe a été lancée pour la première fois, dans l'urgence, lors de l'hiver exceptionnellement froid de 1986. A cette époque, l'Europe disposait de stocks excédentaires de produits agricoles. Ils furent donnés à des associations caritatives se chargeant de leur distribution aux plus démunis.

Lors de la réforme de la PAC en 1990, ces stocks furent supprimés. L'Europe les remplaça par une enveloppe financière représentant 1% du budget de sa politique agricole, 500 millions d'euros que les Etats répartissent entre les associations.

Plainte de l'Allemagne : cette aide n'a plus de lien avec la PAC

Mais, l'Allemagne, soutenue par la Suède, a déposé une plainte devant la Cour Européenne de Justice. Motif : ces 500 millions d'euros émanant du budget de la PAC constituent une aide financière purement sociale, qui n'a plus de lien avec la PAC et qui enfreint les principes de l'OMC.

La Cour européenne de Justice a donné raison à l'Allemagne dans un arrêt rendu en avril dernier.

Appel au gouvernement pour débloquer la situation

 

 
Les quatre associations concernées en France ont alerté le gouvernement sur la question, dès la fin mars, expliquait ce matin Olivier Berthes. "Nous lui avons lancé un appel pour débloquer la situation, et notamment auprès de Berlin". Pour le président des Restos du Coeur, "rien n'est inélectable", et il est "inenvisageable" que l'Europe raye cette aide d'un trait de plume.

Wauquiez monte au créneau

Le gouvernement a réagi ce mardi, jugeant cette décision inacceptable, et a sommé la Commission européenne de revenir sur cette mesure. "Au moment où l'Europe est traversée par des crises, personne ne comprendrait que la Commission ne soit pas capable d'alimenter le programme en faveur des plus fragilisés de nos compatriotes", s'est insurgé le ministre pour les Affaires européennes Laurent Wauquiez.
 

Un article publié par Le télégramme

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Source : www.letelegramme.com