Agriculture bio : agriculteurs et écologistes s'insurgent contre la baisse des aides - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/01/2011 à 22h50 par Tanka.


AGRICULTURE BIO : AGRICULTEURS ET ÉCOLOGISTES S'INSURGENT CONTRE LA BAISSE DES AIDES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Agriculture bio : agriculteurs et écologistes s'insurgent contre la baisse des aides

La loi de finances votée en France le mois dernier prévoit une réduction de moitié du crédit d'impôt accordé aux agriculteurs s'étant convertis au bio. Une décision que plusieurs organisations agricoles et associations de défense de l'environnement dénoncent, évoquant une véritable "ineptie".

Si le gouvernement assure "réaffirmer son engagement" en faveur du secteur de l'agriculture biologique, le WWF s'insurge contre la diminution des aides de l'Etat.

"Les économies qui seront réalisées à cette occasion, quelques millions d'euros gagnés, apparaissent dérisoires face aux enjeux pour l'environnement et la santé", estime l'association. Pour François Veillerette, porte-parole de Générations Futures, "il s'agit d'une véritable trahison, d'un reniement insupportable", quand la Fédération nationale d'agriculture biologique (FNAB) se dit extrêmement déçue, et qualifie cette baisse de "scandaleuse".

La filière ne bénéficiera désormais plus que de 17 millions d'euros d'aides, quand 196 millions d'euros ont été octroyés au secteur agro-carburants, souligne le FNAB.

De son côté, les ministres de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet, et de l'Agriculture Bruno Le Maire, rappellent que la France bénéficiera en 2011 d'une augmentation des aides européennes.

Celles-ci passeront à 84 millions d'euros, contre 71 millions en 2010. Tandis que le secteur continuera de bénéficier d'un crédit d'impôt de 2.000 euros par exploitation jusqu'en 2012, les agriculteurs bio pourront le cumuler avec les aides européennes pour atteindre jusqu'à 4.000 euros, ce qui permettra de compenser la réduction du crédit d'impôt, expliquent-ils.

Actuellement, la France compte 20.000 agriculteurs bio, et prend du retard par rapport à ses voisins européens. 2,6% des terres agricoles sont aujourd'hui consacrées à la production biologique, quand l'objectif fixé dans le cadre du Grenelle prévoit 6% de terres bio en 2012, et 20% en 2020.

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : maxisciences.com

Source : www.maxisciences.com