Agriculture : 25% de surfaces supplémentaires consacrées au bio - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/10/2012 à 01h33 par Tanka.


AGRICULTURE : 25% DE SURFACES SUPPLÉMENTAIRES CONSACRÉES AU BIO

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Agriculture : 25% de surfaces supplémentaires consacrées au bio

 
Le dernier rapport de l'Agence Bio est porteur de bonne nouvelle pour l'agriculture bio française. En effet, les surfaces dédiées à ce type d'agriculture aurait augmenté de 25% lors des six premiers mois de 2012. Grâce à ces 173.000 hectares supplémentaires convertis, les surfaces consacrées aux cultures bio ont franchi la barre d'un million d'hectares.

En cette période de crise, le bio a pourtant le vent en poupe. En effet, selon le dernier rapport de l'Agence Bio, groupement d'intérêt public en charge de la promotion de ce type de culture en France, les surfaces dédiées aux cultures bio auraient donc connu une hausse de 25% sur les six premiers mois de 2012. La surface totale consacrée au bio aurait donc dépassé la barre d'un million d'hectares. De même, 900 nouveaux producteurs et 300 transformateurs, ont adopté le cahier des charges du label AB.

Parmi les activités en très forte hausse, l'exploitation de vin bio, les surfaces dédiées aux vignes bio ayant été multipliées par douze en seize ans. De même la production de lait bio explose avec une croissance de 39%. "Pour la première fois, 100 % de la demande en lait et produits laitiers peut être couverte par la production bio nationale", se félicite Elisabeth Mercier, directrice de l'Agence Bio. De son coté, la production de céréales bio ont connu une croissance de 30% des surfaces dédiées à ce type de culture, tandis que celles consacrées aux fruits et légumes ont cru de 18%.

Une offre plus large et plus diversifiée

Cette production en hausse est portée par une demande en hausse. Un fait qui peut surprendre en cette période de crise alors que les produits bio ont la réputation d'être plus chers. Les Français cherchent toutefois à se tourner vers des produits plus naturels. "De plus en plus de citoyens aspirent à une alimentation responsable, respectueuse de l'environnement et du bien-être animal, confie Elisabeth Mercier au Monde. Les consommateurs ont par ailleurs accès à une offre plus large et diversifiée dans la mesure où les points de vente se multiplient, dans les grandes surfaces, magasins spécialisés ou sur les marchés".

Alors, même si le bio connait une bonne croissance en 2012, les objectifs fixés par le Grenelle environnement sont encore loin. Avec 4,6% de surfaces cultivées, on est encore loin des 6% fixés par le Grenelle pour 2012, et encore plus des 20% de 2020. Réaliste, Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture avait dicté un objectif plus accessible, à savoir doubler le nombre de surfaces consacrées au bio entre 2012 et 2017.
 

Un article d'enviro2b.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Contacter notre équipe : vivant12(at)free.fr

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Enviro2b

Source : www.enviro2b.com

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Agriculture - 
  • bio