Aggravation de la situation à cause du déficit pluviométrique dans la Corne d'Afrique - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/12/2009 à 10h51 par Tanka.


AGGRAVATION DE LA SITUATION À CAUSE DU DÉFICIT PLUVIOMÉTRIQUE DANS LA CORNE D'AFRIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Aggravation de la situation à cause du déficit pluviométrique dans la Corne d'Afrique

Information recueillie par Tanka

Le déficit pluviométrique enregistré dans plusieurs parties d'Afrique de l'est en novembre (saison des petites pluies) a aggravé la situation, selon Oxfam International qui a lancé un appel à plus de fonds pour assister ceux dans le besoin.

De larges parties des régions de Turkana (nord du Kenya), du Somaliland (Somalie), des hauteurs centrales et de l'Ogaden (Ethiopie) ont reçu moins de 5 P.C des moyennes normales des précipitations de novembre.

Le Turkana, le plus durement touché avec pratiquement une personne sur trois souffrant de malnutrition, n'a recueilli que 12 mm de pluies durant les trois derniers mois et le nord de la Somaliland moins de 2 mm en six semaines.

C'est la sixième saison successive de déficit pluviométrique en Somalie qui connaît la pire sécheresse en vingt ans, selon Oxfam qui avertit des risques d'aggravation des taux de malnutrition à cause de la sécheresse prolongée.

Les effets de celle-ci ont décimé environ 1,5 million de têtes de bétail au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie. Les communautés pastorales des régions frappées cèdent leur bétail à quatre dollars U.S pièce contre le prix normal de 200 dollars.

Les prochaines pluies ne sont attendues qu'en avril prochain et des millions de personnes vivant dans ces régions devront faire face à un autre semestre de faim et de dénuement.

En Somalie, les combats armés entre forces du gouvernement de transition et les groupes d'insurgés ainsi que la sécheresse ont placé plus de 3,6 millions de la population dans le besoin d'assistance, a estimé Oxfam, une association d'Organisations non gouvernementales.

Dans le nord et le nord-est de l'Ouganda, quelque 1,4 million de personnes nécessitent une aide d'urgence alors qu'ils sont près de cinq millions d'éthiopiens dans la même situation de besoins urgents.

MAP

Pour en savoir plus sur la situation planétaire