Afrique : Biodiversité et sauvegarde des forêts au Togo - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/08/2014 à 01h47 par Bras07.


AFRIQUE : BIODIVERSITÉ ET SAUVEGARDE DES FORÊTS AU TOGO

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Afrique : Biodiversité et sauvegarde des forêts au Togo

 


3,4 milliards de F CFA de l'Allemagne pour un projet de sauvegarde des forêts et de la biodiversité au Togo - L'Allemagne a accordé au Togo un financement d'un montant de 05 millions d'euro,s soit 3,4 milliards de FCFA, pour un projet de sauvegarde des forêts et de la biodiversité, a appris jeudi la PANA de sources officielles.

Ce projet, qui va durer 05 ans, va permettre de 'faire un inventaire des forêts nationales avec des mesures de protection ainsi que des reboisements', indique-t-on.

Outre les forêts, le projet concerne la protection de la réserve de biosphère transfrontalière du delta du fleuve Mono, à la limite de la frontière avec le Bénin, à l'est du Togo.

Au Togo, rappelle-t-on, 5% des forêts disparaissent chaque année, en raison essentiellement de l'abattage illégal des arbres, selon les statistiques officielles.

L'Allemagne, dans le cadre de la coopération avec le Togo, intervient dans trois secteurs privilégiés: le développement rural, la décentralisation, la formation professionnelle et l'emploi des jeunes.

 

Cette étude est réalisée dans des reliques de forêt sacrée très importantes pour leur rôle dans la sauvegarde de la biodiversité dans la région anthropisée du sud-est du Togo.

Il s'agit des îlots de forêts semi-caducifoliées de superficie allant de quelques mètres carrés à des dizaines d'hectares. L'analyse floristique a montré que la richesse moyenne est de 75 espèces par îlot. Celle-ci augmente en fonction de la superficie. Au total 423 espèces végétales regroupées en 300 genres et 84 familles ont été recensées.

Parmi cette flore, une quinzaine d'espèces sont nouvelles c'est-à-dire non disponibles dans la collection d'herbier et non signalées dans la flore du Togo.

Les entretiens avec les populations permettent de savoir que ces forêts sacrées perçues comme une partie importante du patrimoine des villages riverains, abritent parfois des sources d'eau utiles et fournissent de menus produits forestiers non ligneux aux populations (fruits, plantes médicinales, lianes, animaux).

Mais face aux mutations sociales et économiques actuelles, les modes de gestion locale n'arrivent plus à protéger les forêts sacrées et leur biodiversité.

 

Une compilation d'articles de Jeantrib, publiée par SOS-planete

 

Sources :

AfriqueJet Actualités

Kara culture plus

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle, confidentielle et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT ! Pensez à adopter la version PREMIUM
pour un surf plus intuitif et surtout un accès direct à toutes les zones clefs naturellement réservées

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : Jeantrib

Source : www.terresacree.org