La quête des milliardaires : devenir immortels et coloniser les planètes habitables les plus proches

Accès à l'eau potable dans les zones sahéliennes - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/04/2010 à 19h38 par jorima.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Accès à l'eau potable dans les zones sahéliennes

A Dioura et à Allimaniana deux zones du Sahel, dans le cercle de Ténékou et en région de Mopti, les seules ressources en eau, sont des puits à grand diamètre dont la qualité sanitaire est à déplorer..

Le tarissement de ces puits menace d'ici les 3 prochains mois de priver les populations et les animaux d'une eau suffisante à leur consommation. Les membres d'une famille vivant dans des régions sahéliennes disposent selon certaines statistiques de 20 à 30 litres d'eau par jour et par personne pour boire, faire la cuisine et se laver. Alors que les Européens ou Américains du Nord consomment 300 à 600 litres d'eau par jour et par personne. Ce raport résume à lui seul l'acuité de la question de l'accès à cette denrée dans une zone.

La journée infernale et la nuit glaciale
Les conditions climatiques sont de tout temps marquées non seulement par la faiblesse de la pluviométrie, sa concentration sur une courte période de l'année, mais aussi une journée infernale et des nuits glaciales. A Dioura, à 50 km de la Mauritanie, où il fait plus de 44° en journée, la nuit, la température redescend à 8 et 10°. A cela se sont ajoutés depuis le début des années 1970, des dérèglements chroniques du climat, et du régime des pluies, se traduisant notamment par des séries de sécheresses ponctuées par des épisodes de famine et de pénuries d'eau de boisson.

Chameaux et ânes, indispensables pour s'aprovisionner en eau de puit
Dans la commune rurale de Dioura, par exemple à 600 km de Bamako, les 15.000 habitants et plus de 20 000 têtes de bovins et caprins manquent cruellement d'eau. Ici la population vit essentiellement de l'élevage et de l'agriculture. En l'absence de toutes statistiques et de réseau moderne de distribution d'eau, et de puits à grand diamètre, la population étanche sa soif à partir des puits ou les chameaux et l'âne aident à puiser l'eau. Une solution qui, pourtant, ne semble plus présenter de garanties sanitaires. Pour cause, la plupart des puits de la commune ne donnent qu'une eau insuffisante et impropre à la consommation humaine. La sécheresse qui menace la localité est l'explication la plus couramment donnée par nos interlocuteurs pour expliquer le tarissement de plus en plus inquiétant des puits.


Les habitants anxieux de la situation
Si la situation ne change pas d'ici les deux prochains mois, la population ainsi que les animaux auront beaucoup de difficultés à avoir de l'eau pour leur consommation, a confié, visiblement anxieux, un habitant de la localité. Selon lui, chaque année, à cette période, la crise d'eau se manifeste, sauf que cette fois, la crise suscite beaucoup d'inquiétude et de peur, du fait de l'eau saumâtre récoltée dans les puits.

Face à la situation, les femmes de cette localité et des six villages environnants manifestent une grande préoccupation. A la faveur de la récente mission du projet An be Jigui qui s'est rendue dans la localité, elles sont sorties massivement et ont, avec beaucoup d'insistance, invité la délégation à porter la situation à la connaissance des plus hautes autorités du pays dont elles attendent soutien et assistance.

Les femmes expriment leur inquiétude
Mariée et mère de trois enfants, Founè Coulibaly de Dioura souhaite que des dispositions urgentes soient prises pour mettre à l'abri la population des conséquences fâcheuses pouvant découler d'une crise d'eau potable dans la commune. Dans le village voisin de Allimaniana situé à 7 km de Dioura, les populations éprouvent les mêmes inquiétudes. Pendant que Hinda Tangara, une habitante du village que nous avons rencontré, dit craindre une coupure totale, sa compagne, Oumou Diallo également mère de famille, a peur de voir se réduire le nombre de puits fonctionnels.

Source :journaldumali

Information recueillie par Jorima
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

Avant de propager des sottises, le Grand philosophe Grec Socrate conseille le test des 3 passoires ! - Le Vrai d'UFO's ;o) - EndinGues à donfff !!! (02:00)

 

 

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

 

Manipulation de l'opinion : Quelle vérité fondamentale est dissimulée par la "théorie" du complot ? - Le Vrai d'UFO's ;o)

Le grand remplacement est une théorie du complot, xénophobe et raciste, instillée en France en 2010 - Le Vrai d'UFO's ;o)

 

 

La composition exacte des CHEMTRAILS enfin dévoilée. Quels vrais danGers pour la santé des citoyens? - Le Vrai d'UFO's ;o)

Aux antennes E.L.F. hautes fréquences du réseau HAARP en Alaska, s'en joignent 144 autres en Russie! - Le Vrai d'UFO's ;o)

Philosophie, architecture cosmique et bâtisseurs : Les neuf piliers de l'Evidence - Le Vrai d'UFO's ;o)

 

Les 3 Amis fondateurs de l'Association (en 1999)

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

 

 

      

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter jorima
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.