Abeilles : nos avions les tuent aussi ! Pas beaucoup, mais quand même :o) - WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/03/2016 à 09h22 par Fred.


ABEILLES : NOS AVIONS LES TUENT AUSSI ! PAS BEAUCOUP, MAIS QUAND MÊME :O)

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
Abeilles : nos avions les tuent aussi ! Pas beaucoup, mais quand même :o)

 

Mortalité des abeilles : la faute aux avions !

(...)

"Ces insectes ont un double système avec leurs yeux à facettes qui sont comme les gradations de la boussole. Elles volent en trois dimensions et ont besoin d'un plan fixe pour se repérer. Elles distinguent l'horizontale en repérant le haut et le bas. Grâce à leurs ocelles (ces trois yeux qu'elles ont au sommet de la tête), elles retrouvent leur point fixe. Or, avec cette modification de la lumière due à la formation de ce voile nuageux, la lumière devient anthropique et le bas (le sol) devient aussi lumineux que le haut (le ciel)."

(...)

« La fumée qui se dégage des avions est composée de gaz carbonique et d'eau, comme toute combustion. Ce gaz carbonique en surnuméraire, additionné d'eau en surnuméraire et balancé à moins 30° dans la stratosphère, gèle et stagne dans les airs. Comme cette combustion est incomplète, elle génère de la poussière de carbone, comme de la suie, créant un voile stagnant.

C'est comme un éponge géante qui flotte et finit par descendre pour épouser les reliefs et créer des orages par les différences de température qu'elle occasionne avec la température au sol. On a donc de plus en plus des pluies et des orages violents. J'appelle ces « éponges géantes » des « aviocordes ». C'est un vrai désastre pour le climat et pour l'agriculture car c'est la photosynthèse qui est touchée.

D'ailleurs, on a le retour à la normale que lorsqu'il y a des grèves des aiguilleurs du ciel. Alors, le ciel est beau et les abeilles se portent bien ».

Alors, quelles sont les solutions pour sauver les abeilles ?

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Une actualité d'amelie desrumaux, publiée par francenetinfos.com
et relayée par Demain l'homme ex SOS-planete

 

S'abonner ou faire un don en toute confiance via HELLOASSO

 

Le site Demain l'Homme s'apprête à
franchir la barre des 14.000 visiteurs par jour

Comme tout colibri qui se respecte, notre équipe ne reçoit rien en retour
Paradoxalement, ceci parait NATUREL : quand on aime, on ne compte pas

Le 29 février 2016, Janine a fait un don
de 30 € et Anonyme de 25 €. Gros merci colibris

 

 

 

 

 





Auteur : amelie desrumaux - francenetinfos.com