HUMAN's Musics: Film unique de Yann Arthus-Bertrand - Musique d'Armand Amar - Beauté magique 1:23:35

Abattage et bien-être animal : définitivement incompatibles ? - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/03/2012 à 17h45 par pam.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Abattage et bien-être animal : définitivement incompatibles ?

 

A l'heure où l'abattage rituel est pointé du doigt, entre autres en raison de la souffrance infligée aux animaux, il peut être intéressant de se pencher sur le lien entre abattage et bien-être animal.

En effet, même si ces deux termes semblent incompatibles, qu'en est-il réellement ?

Aujourd'hui, en France, combien d'animaux sont abattus de façon rituelle ?

Souffrent-ils davantage que les autres ?

Comment évaluer la souffrance-même de ces animaux que l'on consomme ?

Agro-media.fr se penche pour vous sur le lien entre abattage et bien-être animal.

Une prise en compte croissante du bien-être animal par les consommateurs.

Une étude menée par Ifop pour le CIWF (Compassion In Worl Farming, association de défense du bien-être animal) révèle que 73% des français portent une attention particulière aux conditions d'élevage, et qu'elles sont l'un des critères de choix d'un produit.

Plus significatif encore, 85% des Français jugent importantes les informations portant sur les conditions d'élevage des animaux.

Or, aujourd'hui, ce type d'information « n'existe que pour les oeufs (codes 0, 1, 2 ou 3 sur la coquille) ».

De fait, le CIWF a proposé que « ce type d'étiquetage soit étendu aux autres produits animaux, afin que le consommateur puisse faire ses achats en connaissance de cause ».

Pour l'instant, la proposition est restée sans suite.

Evaluation et identification des sources de douleur au cours de l'abattage.

Nos sociétés étant de plus en sensibles à la douleur des animaux et au bien-être animal de façon plus générale, le chef de l'Etat a pris l'initiative en 2008 d'instaurer les Rencontres Animal-Société.

Leur objectif était de dresser un état des questions posées dans les différents registres des relations entre l'homme et l'animal, en réunissant professionnels, scientifiques, élus, pouvoirs publics et associations.

Ces rencontres ont notamment abouti à une demande d'expertise scientifique collective (ESCo) sur la douleur animale, qui a été inscrite dans le plan d'action issu de ces Rencontres et a été adressée à l'INRA.

Cette ESCo a permis d'aboutir à la publication d'un rapport intitulé Douleurs animales : les identifier, les comprendre, les limiter chez les animaux d'élevage, qui comprend notamment une première approche de la notion de douleur chez les animaux, des situations dans laquelle elle est présente et des moyens pour l'éviter.

Les chercheurs ont établi une liste non exhaustive des critères permettant d'identifier la douleur chez l'animal, qu'ils soient physiologiques (concentrations hormonales, rythmes cardiaque et respiratoire, température, sudation, réponse inflammatoire, activité cérébrale...) ou comportementaux (vocalisation, posture, fuite, agitation, isolement, agressivité...).

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article d' agro-media

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : agro-media

Source : www.agro-media.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter pam
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.