Et si la covid avait l'intelligence de rendre infertile cette espèce qui détruit toutes les autres ?

A Tricastin, EDF ne contrôle plus le tritium radioactif - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/12/2013 à 12h45 par GuillaumeC.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
A Tricastin, EDF ne contrôle plus le tritium radioactif

 

Depuis plusieurs mois, des rejets de tritium, un isotope radioactif de l'hydrogène, contaminent les eaux souterraines situées sous la centrale, sans que l'exploitant soit capable d'en identifier l'origine. L'Autorité de Sûreté nucléaire a pourtant sommé EDF de mettre fin à cette pollution... sans succès jusqu'alors.

Le 8 juillet 2013, EDF détecte une présence anormale de tritium dans les eaux souterraines de la centrale, par l'intermédiaire d'un piézomètre situé entre les réacteurs 2 et 3. La concentration dans l'eau en est normalement située autour de 10 Becquerel/litre (Bq/l). Ici, l'échantillon prélevé affiche des volumes supérieurs à 100 Bq/l.

Alertée, l'ASN (Autorité de sûreté nucléaire) mène une inspection le 28 août qui révèle des niveaux de l'ordre de 600 à 700 Bq/l sous le radier du bâtiment du réacteur 3. Deux semaines plus tard, elle intime l'ordre à EDF de prendre « toutes les décisions nécessaires pour identifier dans les meilleurs délais les équipements à l'origine de la présence anormale de tritium ». La décision n°2013-DC-0371 commande également à EDF de transmettre « quotidiennement à l'ASN le bilan actualisé des mesures réalisées dans le cadre de la surveillance renforcée ».

Mais EDF n'est toujours pas parvenue à identifier l'origine des fuites. Du côté de l'IRNS (Institut de recherche sur la sûreté nucléaire), on analyse ainsi ce retard : « Il n'est pas toujours évident de trouver le lieu de contamination vers l'environnement, au niveau du sol. La première étude de cheminement prend du temps. Aujourd'hui on suppose qu'il s'agit d'une inétanchéité des joints entre bâtiments, mais il faut désormais trouver le ou les joints en question. Se posera ensuite le problème de les changer... », selon Thierry Charles, le directeur général adjoint de l'Institut.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Barnabé Binctin, publié par reporterre.net et relayé par  

SOS-planete

 

Ce qui fait la vraie valeur d'un être humain, c'est de s'être délivré de son petit moi. Albert Einstein

 

SOS-planete : VOUS à la manoeuvre !!!

Carte postale de Sotchi, la future ville olympique (MAJ)

 

 


L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Barnabé Binctin

Source : www.reporterre.net

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter GuillaumeC
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Lire tous les commentaires (1) - Laisser un commentaire sur cette actualité

Commentaire laissé par jacques le 13/12/2013 à 21h04

Cà va finir par nous péter à la gueule !