A (re)découvrir : Latouche et Ellul - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/04/2013 à 22h01 par kannie.


A (RE)DÉCOUVRIR : LATOUCHE ET ELLUL

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
A (re)découvrir : Latouche et Ellul

 

Serge Latouche : Jacques Ellul contre le totalitarisme technicien, éditions Le passager clandestin

 

Jacques Ellul a, dès l'origine, été perçu par le mouvement de la décroissance comme l'un de ses principaux précurseurs. Sa critique de la démesure technicienne et son analyse du «totalitarisme technicien», comptent parmi les pièces maîtresses du projet, en l'alimentant aussi bien sur le plan théorique que sur celui des propositions concrètes.

L'homme qui vit dans la société technicienne n'a plus conscience de soi : modèles collectifs, manipulations, recul devant de trop lourdes responsabilités, enfermement dans des spécialisations... Et cette société technicienne nous a fait entrer dans la civilisation du risque.

«L'industriel veut produire à tout prix même en créant des risques graves ; l'État veut protéger l'activité productive et refuse d'inquiéter les populations.» Et on ne peut plus s'en tenir à juste des probabilités ; «la question de la possibilité éclipse celle de la probabilité». Mais comme le dit Ellul, «personne ne veut accepter cette idée que la technique nous a placé au milieu de centaines de volcans»...

Jacques Ellul a dénoncé en maints endroits et avec la plus grande fermeté la démesure de la société occidentale, la croissance et le développement. Il a montré que la société économique de croissance ne réaliserait pas l'objectif de bonheur proclamé de la modernité, et que les évolutions de la technique étaient incompatibles avec les rythmes de l'homme et l'avenir du monde naturel.

Il a prôné très tôt la décroissance, la réorganisation de la société, la réduction du temps de travail... et écrivait déjà il y a vingt ans : «On pourrait se passer de 90 % des techniques que nous utilisons et de 90 % des médicaments que nous consommons, mais la force de la propagande est justement de transformer des objets inutiles en objets nécessaires.»

Comme l'a défini Jean-Luc Porquet dans le titre du livre qu'il lui a consacré, Jacques Ellul était «l'homme qui avait (presque) tout prévu» ; il est urgent de le (re)lire !

Cette relecture par Serge Latouche de la pensée de Jacques Ellul, rappelle aussi que la virulence de la critique sociale du maître bordelais s'accompagnait toutefois d'une conception minimale de l'action politique, définie comme dissidence individuelle. Lire Ellul à «l'ère de l'anthropocène», c'est aussi rappeler, avec les objecteurs de croissance, que les temps sont désormais aux métamorphoses radicales.

 
Serge Latouche est professeur émérite d'économie à l'université d'Orsay et objecteur de croissance. Il a publié récemment Bon pour la casse. Les déraisons de l'obsolescence programmée, Les Liens qui Libèrent, 2012.

Jacques Ellul (1912-1994) était sociologue et professeur d'histoire du droit. Théoricien de la révolution, ses influences intellectuelles vont de Karl Marx au protestantisme. Il est l'auteur d'une soixantaine d'ouvrages parmi lesquels il faut citer Le système technicien (1977) et Le bluff technologique (1988).

Serge Latouche : Jacques Ellul contre le totalitarisme technicien, éditions le passager clandestin

 

 

La collection "les précurseurs de la décroissance" dirigée par Serge Latouche aux éditions le passager clandestin.

Le concept de décroissance est relativement nouveau. Il s'agit de mettre l'accent sur l'urgence d'un constat : une croissance infinie de la production et de la consommation matérielles ne saurait être tenable dans un monde fini.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article publié par reporterre.net et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Reporterre

Source : www.reporterre.net