A qui profitent les ressources énergétiques de l'Islande ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/07/2013 à 00h20 par Zomeland.


A QUI PROFITENT LES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES DE L'ISLANDE ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
A qui profitent les ressources énergétiques de l'Islande ?

 

Mi-mars 2013, les médias islandais ont révélé un scandale environnemental : la mort du lac Lagarfljót, aux environs de la ville d'Egilsstaðir, au nord-est de l'île, qu'alimentent depuis 2008 les eaux du barrage de Kárahnjúkar.

Révélée par le rapport annuel de la Landsvirkjun, la compagnie nationale d'électricité, la turbidité du lac long de 92 km et jadis paradis des pêcheurs, a considérablement augmenté : en cause, le détournement d'une rivière glaciaire pour alimenter le réservoir du barrage. Les rivières glaciaires charrient en effet beaucoup de sédiments, rendant la photosynthèse difficile, et donc la survie des poissons. Guðni Guðbergsson, de l'Institut des pêcheries d'eau douce, confirme : « la densité de population de l'omble arctique et de la truite brune a diminué de 80 % depuis 2008. Même si la quantité de sédiments dépend de la fonte des glaciers, qui peut varier selon les années, le constat est inquiétant.»

(...)

... mais une aubaine pour les producteurs d'aluminium

Grâce à ces trois fonderies l'Islande compte aujourd'hui pour 2 % dans la production mondiale d'aluminium (40 millions de tonnes) sans en détenir un seul gisement. Avec 803 210 tonnes produites en 2012, le métal représente aujourd'hui plus de 40% des exportations du pays, soit autant que les produits de la pêche ... en consommant les trois quarts de sa production annuelle d'hydroélectricité (17 TWh).

Avec une quatrième fonderie en construction prévue pour fin 2013 à Helguvik (Century Aluminium), l'Islande devrait franchir la barre du million de tonnes à l'horizon 2014, sur un marché en progression constante. Les bénéfices réels pour le pays restent incertains : le coût contractuel de l'électricité pour ces multinationales, secret d'État, a été rivé au cours de l'aluminium, en baisse depuis quelques années. Ainsi la Landsvirkjun accuse dans son rapport une baisse de revenus de 6,5 % qu'elle explique par une diminution de 15 % du prix à la tonne (autour de 2000 dollars en 2013). Par ailleurs, les médias ont révélé que les multinationales étrangères ne payaient pas de taxes locales sur les entreprises.

(...)

 

Pour lire l'intégralité, cliquer ICI

 

Un article de Clara Delpas, publié par novethic.fr et relayé par SOS-planete

 

 

La plus terrible des nouvelles : Mon$anto extermine les derniers tigres etc

Retrouvez toute l'actualité sur votre mobile

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Lundi, 8463 visiteurs

 





Auteur : Clara Delpas

Source : www.novethic.fr