A quand le vrai changement de modèle de société ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/05/2012 à 16h26 par Mich.


A QUAND LE VRAI CHANGEMENT DE MODÈLE DE SOCIÉTÉ ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
A quand le vrai changement de modèle de société ?

 

"Le changement, c'est maintenant"... Voilà une idée que nous pourrions trouver bien enthousiasmante de la part du politique. Enfin un changement de modèle de société nous est proposé! Mais à y regarder de plus près, en scrutant à la loupe les projets et programmes de tous bords de gauche comme de droite, on y voit bien la proposition d'un changement d'homme, claire, nette, ou de prolongement d'une politique en cours, mais point de changement de paradigme à l'horizon...

Une nouvelle fois les véritables enjeux de notre société ne sont pas abordés dans cette campagne. Une nouvelle fois on nous a ressorti la boite à sparadraps, à patchs, à bandelettes pour tenter de colmater - avec une ribambelle de mesurettes qui vont être débattues jusqu'à plus soif - ce modèle occidental de société à bout de souffle, qui prend l'eau de toutes parts, dans une attitude de quasi-acharnement thérapeutique.

Une nouvelle fois nous avons assisté à un ballet d'homo-gestionnairus de l'économie de marché, spécialistes de chiffres abscons, de fiscalité et de budgets, et non de visionnaires qui cherchent à emmener un peuple vers son nouveau destin pour éviter le pire en proposant le meilleur. Une nouvelle fois, on n'a pas voulu voir.

On n'a pas voulu voir que la métamorphose de notre société est malheureusement devenue une nécessité, et que de toutes façons le monde se transforme déjà autour de nous.

On n'a pas voulu voir que notre économie est maintenant très fragile car trop complexe et non soutenable, que le "court-termisme" à tout va ne peut perdurer sans conséquences dramatiques, que les ressources naturelles se raréfient à vue d'oeil, que la préservation du vivant sous toutes ses formes n'est pas une priorité (pas moins de 90% des cours d'eau français sont par exemple contaminés par les pesticides, quand les animaux sont encore considérés dans notre Code civil comme des "biens meuble"), que les inégalités criantes détruisent nos liens sociaux et divisent nos communautés, que le quantitatif est devenu roi et a pris le pas sur le qualitatif, que le sacro-saint pouvoir d'achat a remplacé le "pouvoir de bien-être", et enfin que l'homme est principalement devenu un acteur économique au service de la finance.

Ce dernier point nous a d'ailleurs enfin permis de voir que notre pays était criblé de dettes, 363 milliards d'euros en 1990, 1591 milliards en 2010, que de chemin parcouru! Nous voyons donc maintenant l'arbre de manière claire, mais il va encore falloir ajuster nos lunettes pour apercevoir la forêt...

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Christophe Chenebault, publié par lexpress.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Christophe Chenebault

Source : www.lexpress.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • société