A Prague, Ki-moon appelle le monde à s'attaquer aux défis du 21ème siècle - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/04/2014 à 21h50 par Jacky.


A PRAGUE, KI-MOON APPELLE LE MONDE À S'ATTAQUER AUX DÉFIS DU 21ÈME SIÈCLE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
A Prague, Ki-moon appelle le monde à s'attaquer aux défis du 21ème siècle

 

4 avril 2014 – De la réduction de la faim et de la pauvreté à la lutte contre les changements climatiques, le monde fait face à d'énormes défis qui ne peuvent être résolus que de manière collective, a souligné vendredi le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, dans un discours prononcé à Prague.

« Nous sommes à la croisée des chemins. Il y a trois questions sur l'agenda mondial pour l'année à venir qui façonneront la vie des gens pour les générations à venir. 2015 sera une année de choix globaux », a déclaré M. Ban dans un discours prononcé devant des étudiants tchèques à l'Université Charles.

Tout d'abord, a-t-il noté, il est essentiel d'accélérer les progrès pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) dont l'échéance a été fixée à 2015. « Des progrès importants ont été réalisés. La pauvreté dans le monde a été réduite de moitié. Davantage d'enfants vont à l'école », a-t-il souligné. « Mais il y a un long chemin à parcourir. L'extrême pauvreté affecte encore plus d'une personne sur sept sur Terre. La faim affecte près d'un milliard de personnes. »

 

 

« J'exhorte la communauté internationale à ne ménager aucun effort pour accélérer les progrès pour atteindre les OMD l'année prochaine », a dit le Secrétaire général.

Deuxièmement, M. Ban a jugé nécessaire d'inaugurer un avenir durable tout en s'adaptant à l'évolution du paysage mondial. « Nous sommes en train de tirer les leçons de l'expérience des OMD alors que nous nous efforçons d'élaborer un programme à long terme qui va définir les efforts de développement pour la prochaine génération », a-t-il dit.

Un troisième défi est la lutte contre les changements climatiques, un problème que le chef de l'ONU a mis en lumière lors de visites à travers le monde, notamment récemment au Groënland, où la glace fond rapidement.

Vendredi, dans la capitale tchèque, il a visité un système de protection contre les inondations, un projet qui permet à Prague de s'adapter au défi des changements climatiques.

 

 

« Partout dans le monde, les changements climatiques représentent une menace existentielle - mais si nous exploitons les possibilités liées à la lutte contre les changements climatiques, nous pouvons tirer d'énormes avantages économiques », a estimé M. Ban.

En septembre, le Secrétaire général convoquera un Sommet sur le climat à New York pour préparer la voie à un accord juridiquement contraignant d'ici à 2015.

« Ce sont de grands défis et nous ne pouvons pas y faire face seuls », a insisté Ban Ki-moon, qui a souligné la capacité des jeunes, en particulier, à transformer le monde.

 

Un article de un.org, relayé par SOS-planete

 

Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue. Albert Einstein

Des américains cloués au sol par Poutine, à la lettre de notre ONG à Ségolène Royal, en passant par la fin des Verts, la quête de bénévoles et beaucoup d'autres choses encore

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Rédaction un.org

Source : www.un.org