80 députés s'élèvent contre l'exploitation du gaz de schiste - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/03/2011 à 19h59 par Tanka.


80 DÉPUTÉS S'ÉLÈVENT CONTRE L'EXPLOITATION DU GAZ DE SCHISTE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
80 députés s'élèvent contre l'exploitation du gaz de schiste

 
Alors qu'une mission sur l'impact de la prospection du gaz de schiste sur l'environnement vient d'être lancée à l'Assemblée nationale, 80 députés, issus de tous les partis politiques, ont signé une motion contre l'exploitation coûteuse et dangereuse de ce gaz.

Rédigée à l'initiative de Pierre Morel-à-L'Huissier, élu UMP de Lozère, et Pascal Terrasse, élu PS de l'Ardèche, cette motion a été déposée devant l'Assemblée nationale mercredi. Les 80 parlementaires qui l'ont signée demandent au gouvernement de renoncer aux autorisations de prospection accordées au printemps dernier à plusieurs groupes par le ministère de l'Environnement.

La suspension de ces autorisations dans l'attente des conclusions de la mission sur les impacts de l'exploitation du gaz de schiste n'est pas suffisante dénoncent les élus.

"Le manque de transparence de la part de l'Etat et l'incohérence entre le souci de préserver l'environnement à travers les travaux de Grenelle et l'annonce de l'exploitation de gaz de schiste nous pousse à réagir. La population locale, les élus et le milieu associatif n'ont pas été sollicités sur ce dossier.

L'octroi de permis d'exploration des gisements de gaz a lieu a priori unilatéralement de la part de l'Etat sur l'ensemble des sites concernés, c'est inadmissible", s'insurgent-t-ils dans le texte rapporté par le site de France 3. Les opposants au gaz de schiste assurent être "décidés à agir par tous les moyens possibles, à saisir toutes juridictions utiles, voire à élaborer une proposition de loi pour réformer le code minier. Notre détermination est totale, nous ne nous laisserons pas imposer le gaz de schiste", insistent-ils.

Devant la montée de la contestation face aux autorisations de prospection accordées dans la plus grande discrétion, les ministères de l'Environnement et de l'Energie ont demandé une mission visant à évaluer l'impact de l'exploitation du gaz de schiste sur l'environnement. Cette mission a également pour objectif de déterminer si une exploitation "propre" de ce gaz piégé dans des roches imperméables, est ou non possible.

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : Info rédaction

Source : www.maxisciences.com